7 questions pour comprendre la stratégie sponsoring de Sosh

La semaine dernière avait lieu la Sosh Freestyle Cup, événement glisse incontournable pour les passionnés. C’était l’occasion pour Sportsmarketing.fr de poser ses 7 questions à Eve Hohman, Directrice de la marque Sosh et Jean-Eric Naon, Responsable du Sponsoring Orange et Sosh.

Pouvez-vous nous expliquer la différence fondamentale entre la stratégie sponsoring de Sosh et d’Orange ?

J.E Naon : Orange a une stratégie de sponsoring depuis une quinzaine d’années plutôt sur des territoires très grand public, principalement le football et le rugby mais également des grands événements comme le Tour de France et Roland-Garros. La stratégie Sosh a été mise en place il y a 4 ans et cible principalement les jeunes qui est une population très connectée, qui a l’habitude d’être sur les réseaux sociaux, en lien avec le monde de l’internet. Il nous est apparu naturel d’associer la marque Sosh au monde de la glisse qui incarne la liberté, la jeunesse et le dynamisme.

Pouvez-vous nous éclairer sur les différents partenariats sportifs dans lesquels Sosh est impliqué ?

J.E Naon : Sosh est présent sur 3 univers, la glisse urbaine avec le BMX et le skateboard, l’eau avec le kitesurf et le windsurf et aussi sur les sports de glisse d’hiver avec notamment le ski freestyle. On a eu la volonté de couvrir tous les territoires de la glisse qui vont intéresser le public et les cibles qui nous intéressent.

soshcup7

Les sports urbains/glisse sont assez peu médiatisés en France, pourquoi s’y associer ?

J.E Naon : On ne recherche pas forcément la médiatisation, on est plus pour le côté lifestyle et très connecté, on ne cherche pas la visibilité à tout prix. Dans notre stratégie, nous privilégions les événements avec un naming Sosh, ce qui garantit l’émergence et la présence de la marque. On a recentré notre stratégie il y a 2 ans en privilégiant les événements qui portent le nom de la marque Sosh. La Sosh Freestyle Cup est un des exemples marquants de notre stratégie. On ne s’associe pas à des événements qui ont une audience énorme, nous en sommes conscients, on va sur des événements lifestyle qui plaisent aux cibles qui nous intéressent, on y associe notre marque et c’est comme ça qu’on arrive à être identifié très fortement.

E. Hohman : Les sports de glisse permettent d’aller à la rencontre de nos clients. Comme nous sommes une offre uniquement disponible sur le web, c’est un contact privilégié.

Pouvez-vous nous expliquer la stratégie digitale liée au sponsoring de Sosh ?

E. Hohman : Nous sommes surtout présents sur les réseaux sociaux. La plateforme Sosh compte plus de 800 000 fans sur Facebook et 100 000 followers sur Twitter. C’est une forte caisse de résonance pour nous. Nous proposons également la retransmission de compétitions en live stream, sur Dailymotion et Youtube, relayées bien entendu sur les réseaux sociaux.

J.E Naon : On s’appuie aussi beaucoup sur le team de riders Sosh. Nous effectuons régulièrement des interviews et on se sert de la résonance digitale de ces athlètes pour relayer chacun de nos événements ou opérations. On s’adresse aux fans de glisse afin de leur permettre de rencontrer les riders, pour vivre les coulisses des événements. Le digital nous sert à être en proximité avec le public.

Le #SoshPark de #Paris c’est jusqu’à ce soir 19h avec @samuelpartaix ! #TeamSosh #Skateboard

Une photo publiée par sosh_fr (@sosh_fr) le

Comment utilisez-vous vos ambassadeurs Sosh ?

J.E Naon : Principalement la résonance digitale, on peut aussi utiliser leur image sur les réseaux sociaux, tous les ans nous faisons des shootings et ensuite on utilise leur image sur le web. On a choisi des ambassadeurs leaders dans leur discipline.

Pourquoi avoir arrêté Ride Sessions ? (Ride Sessions était le blog Sosh dédié à la glisse)

J.E Naon : L’intérêt de la stratégie glisse c’est d’être au service de la marque Sosh donc on a estimé que s’appuyer sur le compte qui avait le plus d’envergure et de puissance (compte Sosh qui a 800 000 fans sur Facebook et 100 000 sur Twitter) et ainsi recentrer nos messages sur ces comptes Sosh.

Pouvez-vous nous citer une campagne ou une publicité qui vous a marqué ? (univers du sport)

J.E Naon : La campagne faite par Nivea avec les joueurs du Paris Saint-Germain est très bien faite et efficace. Elle donne envie aux fans de découvrir les produits. Pour en citer une autre, pendant Roland-Garros, BNP Paribas a fait une publicité avec John McEnroe pour promouvoir sa plateforme We Are Tennis qui donne envie !

Eve Hohman jean Eric Naon

Eve Hohman – Jean-Eric Naon

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*