Le FC Barcelona et Chelsea, les deux premiers clubs sur Google+

Google vient d’annoncer la création des pages marques sur sa plateforme sociale Google+ cet après-midi et il aura fallu que quelques heures pour que les responsables digitaux des clubs du FC Barcelona et Chelsea FC pour annoncer leur arrivée sur la plateforme sociale de Google, en tant que premières marques présentes aux côtés d’autres grands noms comme Burberry, Pepsi ou Audi.

Le FC Barcelona a annoncé cette nouvelle sur son site internet avec comme titre « Partenariat stratégique entre le FC Barcelona & Google+ », un titre qui en dit long sur l’attente et la joie du club catalan à faire partir des premiers à créer sa page sur Google+ et de facto battre son rival de toujours le Real de Madrid. Chelsea n’a toujours pas communiqué officiellement sur son arrivée sur Google+ et il semblerait que le club anglais aie opté pour une approche beaucoup plus précautionneuse , signe peut-être d’un manque de compréhension de l’outil et son intégration dans l’écosystème digital plus global du club. Pour le FC Barcelona, à l’heure où j’écris, le club dispose de près de 8 000 followers et la page a été « +1 » plus de 1 200 fois. L’arrivée fut sobre, avec un post reprenant le titre de l’article du site mais qui a quand même généré plus de 175 « +1 », 60 partages et 55 commentaires. L’autre contenu publié est un album photo du match contre l’Athletic Bilbao, qui a lui aussi

Le timing de l’annonce est remarquable pour ces deux clubs mais je suis néanmoins persuadé que d’autres clubs suivront comme le Real Madrid, Manchester City ou Liverpool (tirons d’ores et déjà une croix sur Manchester United) et peut-être des franchises américains. L’utilisation de Google+ ne sera pas homogène mais il est intéressant de voir qu’avec ce développement important de Google+ et les passerelles que Google a créé et continue de créer entre tous ses produits (Google en tant que moteur de recherche, mais aussi YouTube, Gmail, AdWords, etc.), les stratégies d’engagement et de production de contenu doivent être complètement revues par les marques et les clubs et qu’à partir d’aujourd’hui, nous ne parlons plus de Big 3 dans les médias sociaux, mais bel et bien de Big 4 avec facebook, twitter, youtube et maintenant Google+.

Pour vous, que pensez-vous de cette annonce et quelle peut être l’utilité de cette nouveau réseau social pour des clubs ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*