La Ligue Norvégienne de football signe avec Cisco pour connecter ses stades

La Ligue Professionnelle de Football Norvégienne (NFPL) vient d’annoncer un accord avec Datametrix pour devenir la première ligue au monde à implémenter les solutions de stades connectés fournis par Cisco. Avec Cisco Connected Stadium WiFi et Cisco Stadium Vision, le Viking Stadion (Viking), le Lerkendal Stadion (Rosenborg), le Ullevaal Stadion (Vålerenga) et le Sarpsborg Stadium (Haugesund) seront donc les premières arènes qui devraient donc sensiblement améliorer l’expérience dans le stade pour les fans.

Stade connecté norvège
A gauche au premier plan, le CEO de Datametrix , Svein Lerkerød, et le Chairman de la NPFL, Bjarne Berntsen . A l’arrière Svenn Svenn Ove Solend de Datametrix et Jon Ola Bergaplass, chef de projet stade connecté à la NPFL.

Pourquoi la Norvège ? Tout simplement car des études montrent que 94% des fans de football en Norvège viennent au stade avec leurs smartphones alors que ce chiffre n’atteint que 73% en moyenne dans les grands championnats européens. Plus important, quasi 1 spectateur sur 2 dans un stade norvégien crée et partage un contenu dans le stade.

« Cet accord signé entre Datametrix et la NPFL permettra aux clubs de la Tippeligaen est une base solide pour construire et développer des solutions WiFi pérennes dans les stades » s’est réjouit le CEO de la NPFL, Leif Øverland.

Une fois ces solutions installées et testées (pris en charge par Datametrix), les fans auront accès à une connexion permanente et fiable, leur permettant d’avoir accès à StadiumVision Mobile, l’application qui permettra de délivrer tout le contenu, via 4 canaux, enrichissant l’expérience en stade, à savoir de la diffusion en live ou near-live multi-caméra, des replays, des actualités en direct des autres matchs du championnat et toute la data nécessaire. Bien évidemment; cette solution permettra aussi aux annonceurs de communiquer et faire leurs promotions en temps réel via de la publicité ciblée, offrant donc des sources de revenus additionnels non négligeables et plus directement quantifiables pour l’annonceur.

Avec ce partenariat, la NPFL fait un vrai pas en avant dans les discussions et cette problématique actuelle qu’est la connectivité dans les stades. La NPFL se hisse aux niveaux de grands clubs, franchises ou arène comme le Real Madrid, Manchester City, Bayer04 Leverkusen, Sporting Kansas City et le Barclays Center, qui ont toutes, si je ne me trompe pas, installé la solution de Cisco.

Alors messieurs de la LFP, à 2 ans de l’EURO 2016 qui se jouera en France, à quand un tel accord ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*