Le marché du sport en hausse en 2014

Le groupe NPD dévoile les chiffres relatifs au marché du sport pour l’année 2014. La tendance observée sur les 6 premiers mois de 2014 se confirme. Avec une croissance de 3 %, 2014 est la meilleure année pour le secteur depuis 5 ans.

« Faire du sport » est à la mode. L’explosion de la pratique du running en est un exemple, d’autres disciplines remportent un grand succès comme la pratique du fitness, yoga ou du crossfit. De plus en plus de Français font du sport, ce qui entraine une augmentation des achats liés à la pratique d’une activité physique.

fghka78v

Les équipements, textiles et chaussures achetés pour faire du sport ne sont pas les seuls produits pris en compte dans cette étude. Les maillots de sport entrent dans les chiffres de l’étude et en cette année de Coupe du Monde de football, cette donnée n’est pas négligeable. « Tous les 4 ans, le Mondial de football apporte un point de croissance du marché, en dopant considérablement les ventes de maillots de football et en mettant sur le devant de la scène les marques de sport, faisant de leur lignes textile et chaussures les produits stars de la saison » explique Renaud Vaschalde, analyste Sport pour NPD Group Europe.

Les chaussures de sport sont également portées dans la vie quotidienne, les modèles lifestyle enregistrent une hausse de 7 % en 2014 par rapport à 2013. Plusieurs modèles ont remporté un large succès comme la ZX Flux d’adidas, le modèle Roshe Run de Nike ou encore les chaussures New Balance U420.

Les hommes de 14 ans et + représentent 50 % des ventes de produits de sport, les femmes 31 % et les enfants 19 %. Les produits pour enfants sont en recul (-4 % par rapport à 2013). Le panier annuel moyen des hommes est 1,7 fois supérieur à celui de la femme. Les jeunes de 18-24 ans privilégient les marques, que ce soit pour pratiquer un sport ou pour porter des produits lifestyle, ce qui fait d’eux les plus dépensiers.

graphs

Selon les prévisions de NPD, 2015 sera une année moins bonne que 2014, ce qui s’explique par la faible inflation et le contrecoup d’une très bonne année 2014.

wo5iau3y

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*