Lacoste & Roland-Garros, une histoire de famille…

Cet article est rédigé par Fabien Paget (@fabienpaget), deuxième auteur invité de Sportsmarketing.fr et responsable commercial & marketing de l’Académie Tennis Mouratoglou.

Alors que cette nouvelle édition des internationaux de France de Roland Garros (22 Mai-5 Juin) vient tout juste de débuter, petit focus sur l’un des partenaires historiques du tournoi. BNP Paribas?  Non, mais plutôt Lacoste. Roland Garros est en effet au cœur de la stratégie de la marque et l’asset majeur de son portefeuille sponsoring.
2011 marque un anniversaire commun important pour la célèbre marque au crocodile et les Internationaux de France : Quarante ans de partenariats.

Quarante  années que la marque au crocodile partage les émotions, les rebondissements et les les joies qui rythment chaque match du tournoi Parisien. En appartenant toutes les deux à la grande famille du tennis, c’est un lien quasi familial et historique qui unit ces deux institutions. En effet, c’est en 1928  que Roland Garros accueille la Coupe Davis (remportée à 6 reprises entre 1927 et 1932 par les célèbres mousquetaires Jean Borotra, Jacques Brugnon, Henri Cochet et René Lacoste). C’est également à cette période que René Lacoste crée le fameux « polo » Lacoste, destiné à améliorer son confort et ses performances sur le court.
Depuis, des millions de polos sont vendus chaque année et cette collaboration avec Roland Garros se poursuit naturellement. Sponsor officiel de Roland Garros depuis 1971, Lacoste habille et équipe, durant la quinzaine les arbitres, les juges de lignes ainsi que tous les officiels du tournoi parisien. En outre, la marque dispose d’une visibilité garantie sur le court même au niveau des dossiers et bas de chaises des juges de ligne. En parallèle, de nombreux ambassadeurs de la marque et champions foulent les courts en terre battue de Roland Garros, portant ainsi haut les couleurs et les valeurs de la marque. On peut notamment citer Andy Roddick, Stanislas Wawrincka, Samantha Stosur (finaliste l’année passée) ainsi qu’une majorité de nos représentants Français.
Parallèlement, l’équipementier dispose pendant toute la quinzaine d’une tente au centre du village, d’un espace commercial et de places réservées en tribune. Cet espace situé au pied du court numéro 1 participe à la renommée du tournoi. Pendant toute la quinzaine, on peut ainsi y croiser nombre de personnalités, d’horizons différents, invités par Lacoste mais tous ayant en commun la passion pour le tennis. Comme tout événement, une occasion rêvée de réaliser de nombreuses opérations de relations publiques.
Cette année, Lacoste profite de cet anniversaire pour mettre en avant ce partenariat et déployer une politique de communication globale au sein du stade même mais également au cœur des rues de la capitale. Toute la communication à été élaborée et thématisée autour du chiffre « 40 ».
Dès la première journée de la quinzaine, une inauguration sur la place des Mousquetaires à été officialisée par le président de la FFT, Jean Chassie. Les quatre statues des mousquetaires arborant chacun un polo Lacoste. De plus, depuis trois ans, la marque au crocodile poursuit le lancement d’une collection co-brandée, spécialement pour Roland Garros (signée Lacoste & Marie Perron).  Nouveauté  pour cette année et en édition limité : un polo unique marqué du « 40ème » anniversaire du partenariat, spécialement dessiné pour célébrer cet anniversaire.

Lacoste a bien évidemment réédité son « Oeil du Croco » (l’an dernier avec Zazon et Guy Forget), son programme de contenu autour de RG offrant un regard unique sur la quinzaine. Pour finir, Lacoste organise son événement, la « Day & Night Party » sur les toits de Paris et a développé une application sur Facebook permettant de customiser sa propre balle de tennis aux couleurs de Lacoste et du 40ème anniversaire.
Récemment désigné comme le sponsor gagnant de Roland Garros, la marque tire donc profit d’un partenariat unique et l’active dans sa globalité, en faisant un bel exemple de marketing sportif et d’utilisation d’un asset sport dans la stratégie et le positionnement de la marque, le tout renforcé par la légitimité et le lien historique entre le marque et le territoire tennis.

Place désormais au jeu avec l’espoir peut être de voir comme l’année dernière un crocodile ou une crocodelle en finale du tournoi?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*