Vauxhall, nouveau partenaire de la Fédération anglaise de football

Suite au départ de Nationwide, la FA (fédération anglaise de football) était orpheline d'un partenaire principal. La FA a beaucoup prospecté (des marques comme Orange UK, O2, Santander voire même Facebook auraient été approchées!) et la FA a enfin trouvé chaussure à son pied!



Eng_Vauxhall_240Vauxhall, constructeur automobile anglais (appartenant au groupe General Motors), est devenu le nouveau partenaire majeur de la Fédération Anglaise de football
depuis la semaine dernière et ce pour une durée de 4 ans et une somme dépassant les 5 millions de pounds par an, puisqu'il a été annoncé que ce contrat excéderait le précédent avec Nationwide (à savoir 20 milllions). La marque devient par la même occasion transporteur officiel de la FA ainsi que le partenaire officiel des programmes destinés à la jeunesse (12 à 18 ans).

3312124-300x201De plus, Vauxhall devrait aussi signer avec les autres fédérations des "Home Nations", à savoir les fédérations galloise, nord-irlandaise et écossaise. Les annonces ont déjà eu lieu pour le Pays de Galles, au cours d'une conférence de presse intronisant Gary Speed comme nouveau sélectionneur national, et l'Irlande du Nord et on attend encore la confirmation pour l'Ecosse. Les montants de ces partenariats ne sont pas communiqués mais ils devraient correspondre à la somme investie pour l'Angleterre, il faut donc compter 50 millions d'euros pour les 4 fédérations. En devenant partenaire des 4 Home Nations, Vauxhall fait renaître l'idée d'un "Home International Championship", compétition entre l'Angleterre, l'Ecosse, le Pays de Galles et l'Irlande du Nord, qui a eu lieu pour la dernière fois en 1984.

2 faits intéressants avec ce deal entre Vauxhall et la Fédération Anglaise : 

1/ Fiat, le constructeur automobile italien, était devenu partenaire de l'équipe nationale en mars 2010, ce qui normalement aurait dû interdire toute discussion avec un autre acteur du secteur. La FA a commencé à discuter avec des marques du secteur IT et télécommunications comme décrit plus haut, mais au vu des multiples refus, il a fallu élargir les recherches, avec le risque de mettre à mal les engagements pris avec les partenaires actuels. Au final, la FA est allé voir un concurrent d'un sponsor actuel, ce qui a eu une double conséquence: premièrement, mettre fin à la relation avec FIAT et les dédommager (500 000 pounds, pas négligeable au niveau d'une Fédé) et deuxièmement, devoir accepter les conditions de Vauxhall comprenant sans doute un prix revu à la baisse vs la somme annoncée….

3309846-300x208 2/ L'équipe nationale masculine a fait une Coupe du Monde catastrophique (je vous parle toujours de l'Angleterre là) et a laissé de mauvais souvenirs dans la mémoire des Britanniques. Il est donc fort possible que pour se préserver, Vauxhall a négocié (sur les bons conseils de son agence IMG) la mise en place de bonus et malus liés directement à la performance sportive de l'équipe nationale masculine, qui viennent compléter les bonus liés à la performance du partenariat en tant que tel. En effet, on peut mettre en place les plus beaux dispositifs et les plus belles plateformes de communication, ils seront sublimés en cas de victoire et de bons résultats de l'équipe et totalement dévalorisés en cas d'échec de la sélection nationale et je pense que la mise en place de bonus et malus liés à la performance sportive devrait devenir un standard dans les négociations financière entre l'ayant-droit et la marque, ce qui motiverait toutes les parties prenantes et nous éviterait des fiasco comme l'équipe de France de football…

Vauxhall fera sa première apparition lors du match amical Danemark – Angleterre le 9 février prochain.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*