Le Top 100 des athlètes les plus influents

Image 5  Comme chaque année, le site américain Businessweek.com publie son classement des 100 athlètes les plus influents, en collaboration avec CSE (Career Sports & Entertainment), une agence de communication spécialisée dans le sport et l'entertainment et le chroniqueur Rick Horrow.

La nouveauté 2010 se trouve dans le classement lui-même, composé entièrement d'athlètes, mettant de côté les propriétaires de clubs, agents de joueurs, entraîneurs et autres dirigeants de ligue. La méthodologie combine une analyse terrain réalisée via un questionnaire permettant de mesurer la notoriété de l'athlète, son sérieux ainsi que son influence; et une analyse de données factuelles comprenant les revenus de l'athlète mais aussi ses performances sur le terrain.

Le grand gagnant de ce classement est sans surprise Tiger Woods. Le golfeur a largement dominé son sport sur toute l'année 2009 à la fois sur et en dehors du green, à seulement 34 ans. Néanmoins ces récents déboires devraient faire dégringoler l'acteur dans le classement de l'année prochaine. Le top 5 est complété par LeBron James (NBA, Cleveland Cavaliers), Phil Mickelson (Golf), Albert Pujols (MLB, St. Louis Cardinals) et Peyton Manning (NFL, Indianapolis Colts).

Alors que la NBA et la NFL trustent les places avec 22 et 21 joueurs respectivement, 7 des 20 athlètes les plus influents et plus largement 34 des 100 athlètes les plus influents évoluent dans un sport individuel comme le golf, la natation (Michael Phelps), le cyclisme (Lance Armstrong) ou encore le tennis avec Rafael Nadal, Roger Federer, Andy Roddick et Andy Murray, qui prend encore plus d'ampleur dans le monde du sport business depuis son contrat avec adidas… A noter la présence de Kobe Bryant (12ème), Usain Bolt (27ème), David Beckham (36ème), Shaun White (51ème), Manny Pacquiao (72ème) ou encore Misty-May Treanor, la beach-volleyeuse américaine à la 95ème place.

Mais finalement la question à se poser est : "Pourquoi utiliser des athlètes ?" 

La réponse est très simple puisque selon des études, un consommateur se souvient plus facilement d'une publicité avec une célébrité. D'où l'intérêt porté par la marque pour ces célébrités, et en particulier les athlètes offrant une exposition tout au long de l'année à l'inverse des musiciens et acteurs qui apparaissent et disparaissent selon leurs actualités, et la création de classement comme le Top 100 de Business Week ou le Davie-Brown Index.

Comments

comments

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*