Les revenus des clubs anglais de la Premier League pour la saison 2010-2011

La Barclays Premier League édition 2010/2011 vient de toucher à sa fin avec le sacre de Manchester United et c’est le temps du bilan et Sportsmarketing.fr vous propose le bilan des revenus des clubs anglais de l’élite pour la saison 2010-2011.

Premier constat, le simple fait d’évoluer en Premier League vous assure près de 45 millions d’euros de revenus, somme touchée par Blackpool, l’un des relégables. A l’autre bout du tableau, Manchester United a lui encaissé la modique somme de 69.1 millions d’euros, un record pour un club!

Voici le classement en détail club par club :

Concernant les droits TV, chaque club a reçu 15.8 millions d’euros  en droits TV pour le territoire anglais et 20.5 millions de livres pour l’international, soit une base de 36 millions d’euros pour chaque pensionnaire de la Premier League.

Les clubs ont aussi reçu des « facility fees », à savoir des bonus pour les retransmissions en live mais aussi le différé, le mobile et internet. Chaque retransmission a rapporté 485 000 livres au club soit 555 176€,et à ce jeu là, oh surprise, Manchester United a empoché 13.5 millions de livres (15.5 millions d’euros) car le club a été diffusé 26 fois en direct en Angleterre, devant Liverpool avec 12 millions de livres (13.8 millions d’euros) suivi d’Arsenal & Chelsea avec 11.6 millions de livres (13.3 millions d’euros). A l’autre bout du classement, West Bromwich, Birmingham City, Blackburn Rovers, Blackpool, Bolton, Fulham, Stoke, Wigan et Wolverhampton n’ont touché « que » 6.6 millions d’euros.

Dernière somme perçue par les clubs, le bonus du mérite (« merit payment ») qui, lui, est très simple puisque cela correspond au classement final du club. Chaque place représente 756 756 livres (866 253€) et c’est donc avec toute logique que Manchester United récupère le pactole avec 15.1 millions de livres soit 17.3 millions d’euros.

Au final, vous l’aurez donc compris, Manchester United a donc reçu 69.1 millions d’euros, suivi de Chelsea (66.1 millions d’euros), Arsenal (64.3 millions d’euros). Manchester City devance Liverpool avec 63.5 millions d’euros vs. 63.1 millions d’euros. Au total, les clubs de la Barclays Premier League auront reçu près 1.1 milliards d’euros pour la saison 2010/11.

Ce classement prouve que le Big Four n’existe plus et qu’il faut donc parler d’un Big Five avec Manchester United, Arsenal, Chelsea, Liverpool et maintenant Manchester City. Malgré cette appellation, qui a maintenant fait le tour du monde, le système de redistribution de la Premier League est relativement égalitaire puisque le ratio entre Manchester United et Blackpool n’est que de 1,55 pour 1.

En attendant les résultats des autres championnats européens qui nous serviront de comparaison, pensez-vous qu’il y a trop d’argent dans la Premier League?

Comments

comments

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*