2 Français sur 3 sont favorables à la candidature de Paris aux JO d’été 2024 !

Alors que sera remis le rapport sur la faisabilité et l’opportunité de Paris 2024 aux décideurs institutionnels Jeudi 12 Février, le dernier sondage (Uniteam Sport) montre que 66% des Français âgés de 18 ans et plus sont favorables à l’organisation française des Jeux Olympiques en 2024. Ce chiffre était de 60% il y a encore deux mois.

Dans le détail de ces 66%, 32% se déclarent très favorables et 34% plutôt favorables. Cependant, 23% des Français y seraient défavorables.

Selon Jean-François Royer, Directeur Général chez Uniteam Sport : « Le sujet des Jeux Olympiques intéresse les Français et on sent un début d’adhésion de leur part. En période de crise, la France a besoin de retrouver des projets « positifs » et fédérateurs pour créer une dynamique économique et sociale. La candidature aux JO peut être un élan économique et social. Mais les Français restent prudents et souhaitent que l’organisation d’une telle compétition s’inscrive dans un cadre budgétaire raisonnable et que ses retombées soient durables ».

 Logos-de-la-candidature-de-Paris-930x620

Il existe également des disparités en fonction de l’âge, la localisation géographique et la catégorie socioprofessionnelle. En effet, les jeunes, les franciliens et les catégories socioprofessionnelles supérieures seraient davantage favorables que les autres. Ces chiffres atteignent 77% pour les étudiants, 72% pour les moins de 35 ans, 70% pour les franciliens et 69% pour les cadres/professions libérales. Les plus défavorables sont les retraités (« seulement » 61%) et la région Sud-Ouest.

Le dernier point du sondage concerne les pays les plus susceptibles d’organiser la compétitionSans surprise la France arrive en tête (43%) suivie de l’Allemagne (36%) qui a elle a confirmé sa candidature mais doit encore choisir entre Hambourg et Berlin, et les Etats-Unis (33%) dont la candidature est portée par la ville de Boston.

La mairie de Paris devrait donner sa réponse aux alentours du mois de Juin. « Au lendemain de la remise de ce rapport, s’ouvrira une phase 2, qui se clôturera en juin », destinée à « mesurer si ce projet porté par le monde sportif peut rassembler très largement la société parisienne, métropolitaine et française. Société cela veut dire les élus, les collectivités locales, le monde économique, le monde associatif ». Si cette réponse est favorable il faudra attendre l’été 2017 pour connaître la décision du CIO. L’attribution à la ville de Paris pourrait être un beau clin d’oeil à l’histoire puisque les derniers JO dans la capitale ont eu lieu en 1924.

959_001

Comments

comments

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*