Fernando Alonso, pilote le plus bankable de la Formule 1

Le printemps arrive. On le sait. On sait aussi qu’il n’arrive jamais seul. Avec lui le retour du beau temps, des oiseaux, des cafés en terrasse… et de quelques bolides parcourant le monde à coup de vitesse, de DRS et de dollars. Oui, la Formule 1 reprend ses droits.

alonso 2
Melbourne, l’Albert Park … terre de rentrée pour la F1

Le Championnat du Monde 2015 de Formule 1 ne fait donc que commencer, et voilà que déjà un premier classement nous est livré. C’est Repucom, le cabinet spécialisé dans les études et le conseil dédiés au sport, qui nous propose sa hiérarchie annuelle des 10 pilotes les plus « bankables ».

Au regard de ce palmarès, l’expérience apparaît comme un atout en Formule 1. A croire que c’est que c’est une valeur refuge en ces périodes de difficultés financières pour certaines équipes. L’espagnol Fernando Alonso, régulièrement cité comme le meilleur pilote du plateau depuis plusieurs années (en concurrence avec Lewis Hamilton et Sebastian Vettel) est pour la deuxième année consécutive le pilote de Formule 1 le plus “bankable” selon l’étude de Repucom.

alonso 3
Alonso, Massa, Vettel : Podium du Grand Prix d’Allemagne 2010. Ce sont aussi les 3 pilotes les plus « bankable » selon l’étude Repucom

En se basant sur la perception de chacun des pilotes dans leurs pays respectifs, calculée grâce à l’indice Celebrity DBI (indice mesurant l’impact marketing des célébrités), Fernando Alonso reste, comme en 2014, en haut du classement avec un Score DBI de 89,61 sur 100. En Espagne, plus de 98% de la population déclare connaître le nouveau pilote McLaren-Honda. Pour ceux le connaissant, 88% voient en lui un bon ambassadeur de marque et 83% déclarent lui faire confiance.

On retrouve sur la deuxième marche du podium le brésilien Felipe Massa avec un score 88,84 sur 100. Le pilote Williams conserve sa place de l’an passé grâce à l’immense notoriété qu’il possède au Brésil où plus de 99% de la population déclare le connaitre, parmi lesquels 89% affirment l’apprécier. Une popularité vérifiée chaque année lors de son Grand Prix national à Sao Paulo où il y est acclamé à chacun de ses passages.

alonso 4
L’émotion de Felipe Massa au Grand Prix du Brésil 2014

Comme en 2014, la troisième place du classement Repucom appartient toujours à Sebastian Vettel, qui voit son indice DBI en légère baisse, qui s’explique par une saison 2014 décevante, dans l’ombre Daniel Ricciardo sur le plan sportif et médiatique.

C’est Lewis Hamilton qui occupe la 4ème place de ce classement, connu par près de 93 % des Britanniques selon l’étude en question. Il devance son ancien équipier chez Mclaren Jenson Button (5e), Nico Rosberg (6e), Daniel Riccardo (7e) et Romain Grosjean (8e). Max Verstappen, plus jeune pilote de l’histoire de la F1, est directement propulsé au 9ème rang, avec un taux de notoriété aux Pays-Bas de 68 %. Il devance Sergio Perez qui est 10ème du classement.

Outre la notoriété, les attributs calculés dans l’indice Celebrity DBI sont la sympathie, l’intérêt, la tendance, l’influence ou encore la confiance.

Repucom précise que Kimi Raikkönen n‘est pas repris dans ce classement étant donné que la Finlande n‘est pas un pays couvert par Celebrity DBI.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*