VINCI avec le Paris FC

VINCI et le Paris FC ont annoncé la signature d’un partenariat qui les liera pendant les cinq prochaines années, permettant à VINCI d’être sur le logo du club, lors des rencontres disputées à domicile comme à l’extérieur.

vinci-paris-fc_joueurs

Ce partenariat comprend un volet de sponsoring sportif en faveur de l’équipe première, actuellement en tête ex-aequo du championnat de National, et donc très bien placé pour remonter en Ligue 2, pouvant ainsi devenir le 2ème club de Paris derrière le Paris Saint-Germain. Fortement ancré dans la capitale, le Paris FC évolue dans le légendaire stade de Charléty et au Stade Déjerine, dans le 20ème arrondissement, qui accueille les matchs et les entraînements de l’ensemble des équipes du Paris FC, mis à part l’équipe première. Vinci, géant du BTP et des concessions, rejoint donc les autres partenaires du club à savoir Nestlé, Oscaro et l’équipementier, Nike.

Si le montant de l’engagement de Vinci n’a pas été précisé par les parties, le président du Paris FC a implicitement admis que la montée en L2 constitue en soi une belle avancée sur le plan budgétaire. Pierre Ferracci, président du Paris FC, compte placer le Paris FC dans « le premier tiers des clubs » de Ligue 2, ce qui signifie disposer d’un budget d’au moins 10 à 12 millions d’euros, versus les 4,5 millions pour la saison en cours, avec un modèle économique équilibré.

Et pour continuer à se développer le plus sereinement possible, le club mise sur un projet éducatif et social ambitieux qui vise à soutenir le développement de l’activité de formation des jeunes joueurs via la Paris FC Academy et le centre de formation. Historiquement, la formation au Paris FC a toujours été l’un des piliers du club qui a vu passer Nicolas Douchez (2ème gardien du Paris Saint-Germain), Mamadou Sakho, ancien joueur et plus jeune capitaine de l’histoire du Paris Saint-Germain, ou dans une époque plus lointaine, Omar Da Fonseca, le chroniqueur sur beIn Sports qui a entrainé des équipes de jeunes ou bien encore Jean Djorkaeff (le père de Youri).

Mamadou Sakho au Stade Déjerine avec Steven Gerrard lors du premier match de gala de l'association du défenseur français, AMSAK
Mamadou Sakho au Stade Déjerine avec Steven Gerrard lors du premier match de gala de l’association du défenseur français, AMSAK

L’objectif de cette collaboration, dont des salariés volontaires de VINCI seront parties prenantes en parrainant les équipes de jeunes, vise notamment à favoriser l’insertion professionnelle et la reconversion des jeunes joueurs du club. Ainsi, le Paris FC mettra en place avec VINCI des modules et ateliers spécifiques consacrés au monde du travail : parcours d’immersion en entreprise, ateliers d’aide à la rédaction de CV, simulations d’entretiens d’embauche, etc.).

Pour Pierre Ferracci, président du Paris FC, « le passage d’un jeune dans le monde du football doit être dans tous les cas de figure une chance d’épanouissement personnel. Or dans un milieu aussi sélectif, il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus, aussi est-il de la responsabilité d’un club formateur d’aider également ses jeunes joueurs à entretenir un lien fort avec le monde du travail hors de la sphère du football. VINCI sera un partenaire précieux pour nous accompagner dans notre projet tant sportif qu’éducatif. »

Pour Pierre Coppey, directeur général délégué de VINCI, « c’est un challenge à relever ensemble, le début d’une belle aventure sportive et humaine.VINCI et le Paris FC partagent un même état d’esprit d’entrepreneur, mais aussi une même culture de la formation et de l’apprentissage. Le défi sportif va de pair avec le souci d’œuvrer à ce que le sport – et le football en particulier – soit un facteur d’intégration sociale. »

Avec ce partenariat, VINCI renforce sa présence dans le monde sportif, puisque VINCI Construction France et VINCI Energies sont partenaires du Racing Métro 92 ; Eurovia, partenaire de la Fédération française d’athlétisme ; ou encore VINCI Autoroutes, qui a récemment signé avec le Ministère de la jeunesse et des sports une convention-cadre relative à la professionnalisation de sportifs de haut niveau.

VINCI est également présent dans la concession et l’exploitation de plusieurs stades, comme le Stade de France, l’Allianz Riviera, le futur Stade de Bordeaux, inauguré en mai prochain, ou l’Olympic Stadium de Londres depuis ce début d’année. VINCI dispose d’une entité experte, VINCIStadium, au service du développement de l’économie des stades (naming, marketing, événements), qui vient d’ailleurs d’organiser très récemment un « hackathon » autour de l’expérience client dans les stade. Enfin, VINCI est constructeur d’infrastructures sportives partout dans le monde (du gymnase communal aux stades de l’Euro 2016).

Comments

comments

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*