Bordeaux a son nouveau stade

Lundi dernier, Alain Juppé, maire de Bordeaux, a annoncé le vainqueur de l’appel d’offres pour la construction du futur stade de Bordeaux et c’est le groupement Vinci Concessions, Vinci Construction, Fayat et les architectes Herzog et De Meuron (architectes du Nid d’Oiseau à Pékin) qui a remporté la mise avec un projet très élégant.

Selon le communiqué de la Mairie de Bordeaux, le projet  » se présente comme un prisme à l’intérieur duquel deux pyramides tête-bêche donnent à voir les emmarchements et la face arrière des gradins. L’ensemble est soutenu par une mince forêt de poteaux entourant sa périphérie. De caractère aérien, auquel s’ajoute la netteté d’un plan intermédiaire constitué par le déambulatoire où buvettes et services dessinent une longue fronce remarquable. »

Voici la vidéo du projet :

Le nouveau stade, livré en 2015, permettra à Bordeaux de disposer d’une enceinte multi-fonctions de 43 000 places (contre 31 000 places actuellement) dont 1 000 sièges en loge, qui accueillera l’EURO 2016. Le projet qui coûtera 173 millions d’euros à construire est basé sur un modèle de financement public-privé (autrement appelé Partenariat Public-Privé ou encore PPR) avec les participations de l’Etat (28 M€), la Ville de Bordeaux (17 M€), la Communauté Urbaine de Bordeaux (15 M€) et le Conseil Régional (15 M€) mettront la main à la poche ainsi que le club des Girondins de Bordeaux et M6 (20M€ d’apport initial + loyer annuel indexé de 3,850 M€ sur 30 ans et un intéressement de la ville de Bordeaux au chiffre d’affaire).

A date, le stade s’appelle « Stade Bordeaux Atlantique » mais cela restera sans doute un nom de code puisque le club et les parties prenantes devraient avoir recours au naming pour s’assurer des rentrées financières.

Comments

comments

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*