Le groupe Altice met la main sur le FC Porto

Le championnat portugais se porte bien, en tout cas pour les clubs emblématiques que sont Benfica et sur tout le FC Porto. En effet, ce dimanche 27 décembre, le club du FC Porto a annoncé avoir vendu ses droits TV pour 10 ans à Portugal Telecom, filiale du groupe Altice, contre une somme de 457,5 millions d’euros, battant ainsi le précédent record du Benfica.

Le club évoque «le plus gros contrat de l’histoire du sport portugais» pour qualifier l’accord conclu avec Portugal Telecom. En effet, le précédent record appartenait à Benfica avec la marque NOS, évalué à près de 400 millions d’euros pour 10 ans (3 ans ferme et 7 ans en renouvellement automatique). Avec ses 457 millions d’euros, soit 38 millions d’euros par saison, les « Dragons » du FC Porto vont recevoir une somme conséquente dans leurs caisses, venant augmenter le budget qui s’élève actuellement à 90 millions d’euros.

Dans le cadre de ces droits TV (qui vous l’aurez compris ont été négociés de manière individuelle par le club lui permettant de faire monter les enchères entre Vodafone, Portugal Telecom et NOS), l’accord conclu par Altice via sa filiale Portugal Telecom, opérateur historique racheté il y a un an, comprend la cession pendant dix ans, à partir de juillet 2018, des droits TV des matches de championnat du FC Porto joués à domicile et l’exploitation des espaces publicitaires du Stade du Dragon.

Le club cède également l’espace publicitaire des maillots de son équipe de football pendant sept saisons et demie à partir du 1er janvier 2016, ainsi que les droits de retransmission de sa chaîne Porto Canal pendant douze saisons et demie.

Pour Patrick Drahi, la période de Noël est synonyme de cadeaux et de grosses dépenses.  Cette signature est un nouveau boost pour le groupe Altice qui, après la signature de Cristiano Ronaldo (qui apparait d’ailleurs dans une publicité pour MEO), et l’obtention des droits TV de la Premier League en France, commence à se forger une place plus qu’intéressante dans le monde du foot business. De plus, il se dit que Portugal Telecom et le groupe Altice ne s’arrêteraient pas à cet achat puisque l’opérateur est actuellement en négociation avec le Sporting CP et quatre autres clubs du championnat lusitanien….

Mais où s’arrêtera le shopping de Patrick Drahi ?

Comments

comments

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*