En 2017, la Formule E va remplacer l’Endurance chez Audi

Audi confirme les contours de sa nouvelle stratégie en sport automobile avec une annonce phare : la concentration de ses efforts sur le championnat du monde de Formule E et son départ de l’Endurance après la saison 2016 de WEC. Après 13 victoires dans la Sarthe, la marque aux anneaux ne sera donc pas présente au Mans en 2017 laissant le champ libre à Porsche. Une page se tourne…

C’est donc confirmé, Audi arrête le WEC pour une nouvelle orientation vers les courses de voitures électriques en Formule E. Rupert Stadler, PDG d’Audi, précise dans un communiqué que la marque va « prendre part à ces courses primordiales pour le futur de l’énergie électrique », en précisant tout de même que l’engagement en DTM restait « inchangé ».

La côte de la Formule E s’emballe et son image se consolide progressivement, ce qui fait penser que le championnat tout électrique de la FIA semble promis à un bel avenir entre attractivité et image moderne : arrivée de nouvelles villes dans le calendrier (comme Paris et New-York par exemple), nouveaux règlements techniques (une seule voiture par pilote lors d’une course à partir de la saison 5), arrivée prochaine de la course support Roborace… et qui dit attractivité dit constructeur : avec Renault, DS, BMW, Faraday Future, Jaguar et peut être Mercedes, Audi est un constructeur important de la Formule E via l’écurie Abt Schaeffler Audi Sport. L’équipe est emmenée par le duo Daniel Abt et Lucas Di Grassi, ce dernier étant vice-champion de la saison 2. Audi va donc désormais pouvoir développer cette implication en Formule E.

 

Comments

comments

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*