Jean-Eric Vergne devient ambassadeur de Virtuo, premier loueur 100% digital en Europe

Digital, innovation et automobile font bon ménage dans ce partenariat entre Virtuo et Jean-Eric Vergne qui devient l’ambassadeur de la start-up française pour « réinventer la location de voitures ». Du coté de la Formule E où s’illustre Jean Eric Vergne, comme du coté de Virtuo, un seul mot d’ordre : les ruptures technologiques demeurent au cœur de la transformation des usages.

Fondée en 2015 par Karim Kaddoura et Thibault Chassagne, et sélectionnée par Apple comme « Meilleure application de l’année 2016 », Virtuo est notamment disponible dans les aéroports Charles de Gaulle, Orly, Nice, ainsi que dans les gares Montparnasse, Paris Gare de Lyon, Gare du Nord et Lyon Part Dieu. L’application, qui a été à ce jour téléchargée plus de 70 000 fois, propose un modèle unique haut de gamme : la Mercedes Classe A, boîte automatique, caméra de recul, GPS de série et options d’assistance à la conduite.

Pour Karim Kaddoura et Thibault Chassagne, fondateurs de Virtuo : « C’est un honneur de compter parmi nos soutiens et ambassadeurs un champion de course comme Jean-Eric Vergne. L’univers automobile dans toutes ses dimensions connaît aujourd’hui de profonds bouleversements et nous avons l’ambition d’être un des pionniers de ces bouleversements. Jean-Eric Vergne incarne mieux que quiconque une génération de sportifs de très haut niveau oeuvrant à la redéfinition de son propre sport. Il existe une vraie proximité culturelle et de vision entre nous ».

Pour Jean-Eric Vergne : « Karim et Thibault sont deux entrepreneurs français remarquables. Virtuo, service que j’ai découvert grâce à un ami à Paris, fait partie de ces innovations évidentes parce qu’elles sont révolutionnaires. Je l’utilise dans tous mes déplacements en France, avec la simplicité et l’efficacité qui caractérisent le service. Je leur souhaite bonne chance dans leur conquête de l’Europe !! ».

Après trois saisons en tant que pilote de Formule 1 chez Toro Rosso, Jean Eric Vergne rejoint en décembre 2014 le championnat du monde de Formule E au sein de l’écurie Andretti. Il se montre rapide d’emblée en décrochant une pole position pour sa première qualification à Punta del Este. JEV signe chez DS Virgin pour la saison 2, puis chez Techeetah lors de la saison 3 où il continue de jouer les premiers rôles dans un championnat innovant aux courses souvent palpitantes. La Formule E bouscule les règles établies du sport automobile avec l’ambition de créer un nouvel esprit de la course et de la technique : la motricité est 100% électrique avec une démarche globale active vers les fans : circuits en ville, entertainment du e-village, fan boost…

 

Comments

comments

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*