Rejeté de Paris 2024, le karaté riposte avec Publicis Sport dans le cadre de l’opération « Belt of Hope »

Tout juste créée, l’agence Publicis Sport s’est déjà faite « remarquée » avec une première campagne pour la Fédération Mondiale de Karaté.

Pressentie pour être l’une des nouvelles disciplines à intégrer les épreuves olympiques, le karaté a initié récemment plusieurs actions de lobbying et de conviction auprès du grand public, notamment en vue d’une intégration lors des Jeux Olympiques de Paris 2024.

Néanmoins cela n’a malheureusement pas suffi puisque l’annonce du 21 Février dernier du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024 de ne pas inclure le karaté dans la liste des nouvelles disciplines proposée International Olympique a confirmé que le sport, ne fera pas partie de la liste des sports Olympiques pour cette édition.

Grosse déception donc dans le camp des « pro-karaté »… Mais ce n’est pas fini puisqu’en guise de riposte, la Fédération Mondiale de Karaté lance l’opération « BELT OF HOPE » pour tenter de réintégrer le karaté aux JO de Paris 2024.

En effet, aux championnats d’Europe de Karaté à Guadalajaja en Espagne qui ont lieu courant mars de cette année, les athlètes ont affiché à l’unisson une tenue inhabituelle lors de la traditionnelle présentation officielle aux juges : un kimono fermé par une ceinture arborant cinq couleurs, les couleurs des Jeux Olympiques.

Cette ceinture, baptisée Belt Of Hope, vient en réponse à la décision du COJO (Comité d’Organisation des Jeux Olympiques) de ne pas retenir le Karaté comme discipline olympique pour Paris 2024 et rappelle que le Karaté est un sport qui partage les mêmes valeurs que l’Olympisme.

L’opération est également soutenue par un film mettant en scène Yann Baillon, coach de l’Équipe de France, qui compte plusieurs champions du monde dans ses rangs. Il adresse un « étonnant discours de motivation » aux athlètes.

Ce film, est soutenu par une plateforme digitale, BeltOfHope.com, où il est possible pour tout à chacun d’obtenir une de ces ceintures, dès qu’elles seront disponibles, et d’ainsi démontrer son soutien à la cause défendue par la Fédération Mondiale de Karaté.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*