« Pour nous, la Coupe du Monde féminine de la FIFA, France 2019™ est un bel exemple de résilience et de courage »

A l’occasion de la Coupe du Monde féminine de la FIFA, France 2019, Sportsmarketing.fr s’est entretendu avec Ahmed Djoubri, Head of Marketing France, Belgique et Luxembourg chez Visa, pour en savoir plus sur les ambitions de la marque, partenaire de la FIFA, dans cet événement si particulier qu’est une compétition internationale de football féminin.

 

  • Pouvez-vous nous dire ce qui a guidé votre réflexion dans la conception de la campagne VISA pour la Coupe du Monde féminine de la FIFA ? Quels sont les messages clés que vous essayez de véhiculer ?

Visa favorise depuis toujours la diversité et l’inclusion.  Le sponsoring de la Coupe du Monde féminine de la FIFA, France 2019™ s’inscrit dans une démarche plus globale de promotion de l’impact social. Pour nous, la Coupe du Monde féminine de la FIFA, France 2019™ est un bel exemple de résilience et de courage, qui inspirera beaucoup d’autres hommes et femmes. Notre campagne a pour ambition de porter haut et fort ces valeurs qui nous sont chères et que partagent les joueuses de cet événement : tolérance, esprit d’équipe et innovation. En soutenant spécifiquement et proactivement la Coupe du Monde féminine de la FIFA™, Visa met à l’honneur toutes ces femmes qui ont la force de poursuivre leur rêve, et les encourage à développer leur potentiel. Chez Visa, la tolérance universelle n’est pas seulement la promesse de notre marque, c’est le fondement de notre culture d’entreprise.

  • Visa a aussi annoncé que la marque investira autant en budget d’activation marketing pour cet événement que pour la Coupe du Monde des garçons. Pourquoi était-il important pour l’entreprise de prendre cet engagement maintenant ?

Nous nous situons à un tournant historique : jamais le football féminin n’a été aussi populaire. En France, le nombre de joueuses titulaires d’une licence a doublé depuis 2012. En Italie, le nombre de femmes qui jouent au football a presque doublé ces sept dernières années. Il était important pour nous d’accompagner ce mouvement, qui va au-delà du sport : la Coupe du Monde féminine de la FIFA, France 2019™ s’inscrit dans un contexte plus global qui encourage l’égalité des sexes et l’empowerment des femmes. C’est encore plus flagrant quand on fait le parallèle entre pratique sportive et poste à haute responsabilité : en effet, près de 80% des femmes cadres du Fortune 500 ont pratiqué un sport dans leur jeunesse. En s’appuyant sur la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, Visa entend faire rayonner des histoires percutantes de responsabilisation et de succès, qu’elles se déroulent sur le terrain ou dans les conseils d’administration.

  • En quoi vos objectifs pour la Coupe du monde de cette année diffèrent-ils du tournoi masculin de l’année dernière ? Cet été, axerez-vous vos efforts sur la promotion du football féminin par-dessus tout ?

Le sport représente une énorme opportunité pour encourager les femmes et c’est la raison pour laquelle Visa a proactivement décidé de sponsoriser la Coupe du Monde féminine de la FIFA, France 2019™.

La promotion du football féminin est pour nous une des priorités cette année dans le cadre du tournoi dont nous sommes sponsor, mais notre engagement va au-delà. A ce titre, Visa est également sponsor de la Coupe du Monde féminine des moins de vingt ans qui s’est déroulée en Bretagne en 2018, premier sponsor de l’UEFA pour le football féminin jusqu’en 2025.

En tant que sponsor de ces différentes compétitions du football féminin, nous sommes fiers de promouvoir l’inclusion, la diversité et le Women Empowerment.

  • L’investissement de Visa dans la Coupe du monde de cette année s’inscrit dans un contexte d’un engagement plus large en faveur du football féminin – y compris ce partenariat historique de sept ans avec l’UEFA. Visa se considère-t-elle comme un pionnier dans ce domaine et pensez-vous que l’entreprise a l’ambition de créer un nouveau modèle pour les marques ?

En effet, que ce soit par l »investissement en faveur de la Coupe du Monde ou via ce partenariat historique de sponsoring sur 7 ans avec l’UEFA, notre position est assez inédite : Visa a vraiment pris un engagement fort en faveur du sport féminin. Notre ambition est de mettre au jour de nouvelles manières de créer de la valeur sociale, sociétale et économique, dans un contexte où on demande de plus en plus aux marques de contribuer au mieux-être général.

Cela va au-delà de la campagne marketing : nous voulons, par ces investissements, avoir un impact à l’échelle mondiale et inspirer un mouvement culturel inédit. En transformant le modèle traditionnel du sponsorship, Visa et l’UEFA donnent un élan supplémentaire à la croissance du football féminin, favorisent le développement du secteur et contribuent à créer de nouvelles opportunités commerciales.

  • Pensez-vous que le digital ait offert des opportunités et possibilités plus larges d’activation et ont donc permis au football féminin de s’ouvrir à plus de sponsoring, surtout quand on connaît le potentiel qu’offre ce média aux marques pour déployer leur storytelling ?

Le digital est en effet un formidable levier de communication, qui a permis au football féminin de gagner en notoriété et de s’ouvrir à de nouvelles formes de sponsoring. C’est notamment l’objectif de Visa que de donner plus d’ampleur à ce type d’événements grâce à des dispositifs innovants et de partager des histoires inspirantes qui mettent à l’honneur prises de responsabilités et succès dans et hors du terrain.

  • Au-delà de la compétition de cet été, quels efforts supplémentaires doivent être pris et réalisés par Visa et d’autres marques pour aider à amplifier le football féminin ?

Le football féminin a bénéficié d’une audience inégalée jusqu’alors. C’est bien, mais les marques désireuses de promouvoir l’action des femmes doivent avoir conscience que ce succès n’est qu’une première étape et qu’il faut viser plus loin. Les femmes restent sous-payées et sous-représentées par rapport aux hommes, dans le sport comme dans les entreprises de toute taille. Partant de ce constat, Visa s’appuie sur la compétition pour déployer des initiatives qui mettent les femmes à l’honneur. C’est le cas de She’s Next, qui aide les femmes à faire grandir leurs entreprises, ou de Visa Everywhere Initiative : Women’s Global Edition qui valorise les femmes entrepreneures. La valorisation des femmes aura une incidence directe sur la valorisation du football féminin.

Comments

comments

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*