Nouvel équipementier, nouvelle pelouse, nouveaux espaces, reprise de la gestion du stade… le Stade Français Paris se tourne vers 2023

 « (Re)faire du Stade Français Paris, d’ici à 2023, le club de rugby le plus passionnant au monde en (re)gagnant les trophées les plus prestigieux et le coeur des parisiens et des amateurs de rugby ». En ce jour de média day organisé mercredi 10 juillet au Stade Jean Bouin, le Stade Français Paris affiche un objectif clair pour cette « Année 2 d’Ambition 2023 ».

Mercredi 10 juillet 2019, Media Day du Stade Français Paris dans un stade Jean Bouin en chantier
Mercredi 10 juillet 2019, Media Day du Stade Français Paris dans un stade Jean Bouin en chantier

Au-delà des signatures des Sud-Africains Ruan Combrinck et Lionel Mapoe ou encore de l’annonce concernant Laurent Sempéré qui va rejoindre le staff du club comme entraîneur adjoint des avants, le plan global de transformation présenté par le Stade Français Paris dépasse le volet purement sportif et a de quoi impressionner :

« Jean Bouin, plus qu’un stade se transforme en un campus regroupant plusieurs sites et plusieurs pôles d’expertise dans son enceinte. À l’aube des Jeux Olympiques de 2024, il est, avec ses voisins, le Parc des Princes et Roland-Garros, un carrefour stratégique du rayonnement sportif international » déclare le club.

Au-delà d’un complexe sportif, le Stade Jean Bouin est un véritable village dans lequel sont réunies des expertises complémentaires au service de la performance des sportifs et du bien-être des visiteurs. Les différents « sites » évoqués constituant cet écosystème sont : Acadomia, nouveau partenaire du club, qui ouvrira une école début 2020 dans l’enceinte, ESG Sport (qui forme les étudiants au marketing et management du sport, avec des programmes suivis par plusieurs joueurs du club), Club 1883 (espace privilégié dédié au public), Maydan Sport (salle de sport de 2000 m2), Le Tremplin (plateforme d’innovation dédiée au sport rassemblant de nombreuses startups), le centre médical, la boutique, sans oublier le Café Rose ou le Restaurant Vanity. A noter également la poursuite du réaménagement des espaces Hospitalités du Stade Jean Bouin.

Pour son terrain, le Stade Français Paris a décidé de remplacer le gazon par une pelouse synthétique premium respectant la santé des joueurs et répondant aux exigences particulières du rugby professionnel. L’installation d’une pelouse synthétique va permettre de centraliser tous les entraînements rugby de l’équipe professionnelle, d’optimiser l’organisation de son travail (proximité, efficacité, gain de temps) et l’évolution de son jeu. Le terrain du Saut du Loup où s’entraînait l’équipe professionnelle jusqu’à la saison dernière va ainsi se trouver libéré pour accueillir l’entraînement des jeunes. L’installation de la pelouse synthétique représente un investissement de plus d’un million d’euros. D’ici aux Jeux Olympiques de Paris 2024, le Stade Français Paris et la Ville de Paris se sont engagés à investir 10 millions d’euros pour l’amélioration des équipements du stade Jean Bouin.

Par ailleurs, la marque italienne Kappa, qui a déjà habillé le Stade Français Paris entre 2002 et 2005, est l’équipementier officiel et partenaire majeur du Club depuis le 1er juillet dernier et pour les trois prochaines saisons. Kappa habillera de manière exclusive l’ensemble du Club sur toutes ses gammes “Sport” & “Lifestyle”, sur et en dehors des terrains et distribuera une large collection pour tous les fans grâce à son réseau dans le monde entier.

Comments

comments

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*