L’EuroLeague devient la Hero League pour sa 20ème saison

L’EuroLeague a décidé de célébrer sa 20ème saison avec une campagne de communication qui fusionne deux mondes extraordinaire, celui du basket-ball et celui des comics, afin de transfer les héros des parquets en superhéros animés, rassemblés pour une mission unique. 

Des superhéros, des forces mystérieuses, des attributs surhumains… le sport et notamment le basket-ball et la Turkish Airlines EuroLeague font souvent la part belle à ces terminologies. Les athlètes sur le parquet disposent et mettent souvent en évidence ces compétences hors du commun et il semblerait qu’à l’aube d’une nouvelle saison, ces derniers soient prêts à nouveau à illustrer leur talent au cours d’une quête d’un autre niveau. Avec cette campagne de communication dédiée, l’EuroLeague offre un clin d’oeil aux millions de fans de comics et de films animés à travers le monde, via cette quête qui emmènera les joueurs et leurs talents face à une menace mondiale. 

Créé par l’agence Aftershare.TV et dessiné par l’artiste de comics Fernando Blanco, qui s’est fait connaître notamment par son travail sur quelques uns des illustres membres des maisons d’édition Marvel et D (Batman, les Avengers, Wolverine, etc.), le premier épisode de la série présente de nombreux athlètes en superhéros qui disputeront cette saison de l’EuroLeague comme :

  • Gigi Datome (Fenerbahçe) en tant que Particule,
  • Walter Tavares (Real Madrid) en tant que The Wall,
  • Kyle Hines (CSKA Moscou) en Twister,
  • Tornike Shengelia (Saski Baskonia) en Multiple,
  • Vladimir Lucic (Bayern Munich) en Télépathe,
  • Vladimir Micov (Olimpia Milan) en Œil du Dragon,
  • Shane Larkin (Anadolu Efes Spor Kulübü) en Coup de foudre,
  • Tarik Black (Maccabi Tel-Aviv) en Observateur,
  • Marius Grigonis (Zalgiris Kaunas)  comme Félin,
  • Nikola Mirotic (FC Barcelona, ex-Real Madrid, ex-joueur NBA à Chicago, la Nouvelle Orléans et Milwaukee)  comme Mutant,
  • Vassilis Spanoulis (Olympiakos) comme Le Mentaliste,
  • Nick Calathes (Panathinaïkos) comme Tempus,
  • Luke Sikma (Alba Berlin) comme Silencieux,
  • Gustavo Ayon (Zenith Saint-Petersbourg) comme Titan,
  • Bojan Dubljevic (Valence) comme Hybride,
  • James Gist (Etoile Rouge de Belgrade) comme Fireball, et
  • Alexey Shved (Khimki Moscou) comme Eclairé.

Tous ces joueurs sont rassemblés autour d’un entraîneur très spécial qui a pris la responsabilité de les réunir et de prendre la tête de l’équipe qui aura pour mission de sauver la Terre d’une fin catastrophique, le néo-retraité de la NBA : Tony Parker, alias Le Maître.

L’histoire et les personnages de HeroLeague s’articulent autour de valeurs inhérentes à l’Euroligue Basketball, ses clubs, ses joueurs et ses entraîneurs, à savoir l’effort, le respect, le travail d’équipe, le courage et, avant tout, la passion, une valeur qui transcende le basketball et le sport comme moteur de progrès. Et en matière de passion, nul ne le sait mieux que les fans de Turkish Airlines EuroLeague.

« Nous espérons que les fans apprécieront cette série et que leurs héros de basket seront transformés en super-héros. Nous voulions nous éloigner de » l’habituel « et leur présenter quelque chose de nouveau et de surprenant et je pense que cette série y parviendra », a déclaré Alex Ferrer Kristjansson. Directeur Marketing et Communication de l’Euroligue de Basketball. « Si vous regardez les ventes au box-office de tous les temps à travers le monde, quatre des 10 meilleurs films sont des franchises de super-héros. Bien sûr, les fans de basket-ball ne font pas exception à la règle et, si on regarde leurs intérêts, la bande dessinée et l’animation occupent une place très importante. Enfin, les héros sont des personnages forts comme le sont la plupart des stars de l’EuroLeague. La création de notre propre équipe HeroLeague était donc parfaitement logique! « 

 

Comments

comments

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*