Airbnb, nouveau partenaire des Jeux Olympiques et du CIO

Le Comité International Olympique (CIO) et Airbnb ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord important afin de soutenir le développement du mouvement olympique jusqu’en 2028. 

Cet accord de neuf ans, couvrira cinq éditions des Jeux Olympiques, aura pour ambition de créer et établir un nouveau standard des programmes d’accueil dans les villes organisatrices, pour le bienfait des spectateurs, fans et bien évidemment des athlètes des Jeux Olympiques. 

Conformément à l’Agenda Olympique 2020, la feuille de route stratégique du CIO pour l’avenir, et la mission d’Airbnb de fournir et promouvoir des voyages durables, cet accord soutient les objectifs de développement durable du Mouvement olympique. Ces efforts conjoints s’aligneront sur les objectifs de développement durable des Nations Unies afin de proposer des options de voyage économiquement autonomes, socialement inclusives et respectueuses de l’environnement. L’accord comprend des dispositions relatives au logement qui viseront à réduire les coûts pour les organisateurs et les parties prenantes des Jeux Olympiques, mais aussi à réduire la nécessité de construire de nouvelles infrastructures de logement pour la période des Jeux Olympiques et enfin à générer des revenus directs pour les hôtes et les communautés locales. En collaboration avec le Comité international paralympique (IPC), Airbnb encouragera également les aménagements favorisant l’accessibilité des personnes handicapées ou d’autres besoins.

Le Président du CIO, Thomas Bach, a déclaré : « Ce partenariat novateur sous-tend notre stratégie visant à garantir la durabilité et la pérennité de l’organisation des Jeux Olympiques et à laisser un héritage à la communauté hôte. Avec le soutien d’Airbnb, nous créerons également de nouvelles possibilités pour les athlètes du monde entier de développer leurs propres sources de revenus directs grâce à la promotion de l’activité physique et des valeurs olympiques. Grâce à ce partenariat, les athlètes bénéficieront également directement des 5 milliards de dollars alloués par le CIO au cours de cette olympiade au profit des comités d’organisation et des organisations sportives du monde entier. »

Airbnb CIO
A droite, le Président du CIO, Thomas Bach. A gauche le co-fondateur de Airbnb, Joe Gebbia

Joe Gebbia, co-fondateur d’Airbnb, a ajouté : « Airbnb et le CIO ont fait leurs preuves dans la création et l’organisation des plus grands événements du monde. Notre partenariat olympique veillera à ce que les Jeux soient les plus inclusifs, accessibles et durables à ce jour, tout en laissant un héritage positif durable aux athlètes et aux communautés hôtes. La mission d’Airbnb est de créer un monde où chacun puisse se sentir chez lui et appartenir à une communauté n’importe où, et nous sommes fiers que l’esprit olympique soit porté par notre communauté. « 

De plus, sur la durée initiale de cet accord, à savoir neuf ans, ce partenariat permettra à des centaines de milliers de nouveaux hôtes de gagner un revenu supplémentaire en proposant un hébergement et des expériences locales aux fans, athlètes et autres membres du Mouvement olympique en visite. Pour les visiteurs, la communauté Airbnb offrira un moyen plus local et authentique de se plonger dans les villes hôtes et de s’engager avec les communautés locales. Pour les villes elles-mêmes, la communauté Airbnb représente un moyen plus durable du point de vue de l’environnement de faire face à une augmentation du nombre de visiteurs.

Le CIO et Airbnb ont déclaré qu’ils lanceront bientôt « Airbnb Olympian Experiences » afin de fournir des opportunités de revenus directs aux athlètes, soulignant les efforts du CIO pour soutenir les athlètes et les placer au cœur du Mouvement olympique. Lancée au début de 2020, cette nouvelle catégorie permettra à Airbnb d’atteindre l’objectif de fournir une autonomisation économique en accueillant des athlètes du monde entier – au-delà du calendrier et de la situation géographique des Jeux. Promouvant le sport et l’activité physique, ces expériences comprendront tout, de la possibilité de s’entraîner avec un athlète olympique à l’exploration d’une ville avec un athlète d’élite. Au cours des prochains mois, Airbnb et le CIO, via la plateforme IOC Athlete365, apporteront soutien et formation aux athlètes souhaitant devenir un hôte sur la plateforme Airbnb Experiences.

En outre, le CIO mettra à la disposition des athlètes participant aux Jeux olympiques et paralympiques, pendant le partenariat, des chambres d’hébergement Airbnb destinées à des voyages de compétition ou d’entraînement, et ce pour une valeur estimée à 28 millions de dollars.

Kirsty Coventry, présidente de la commission des athlètes du CIO, a déclaré: «Au nom de la commission des athlètes, je suis ravie que notre nouvel accord mondial avec Airbnb profite directement aux athlètes. Cela inclut des opportunités de revenus directs provenant du partage de leur passion pour le sport par le biais des expériences Airbnb Olympian, ainsi qu’un soutien direct pour leurs besoins en hébergement. Nous travaillons à l’autonomisation des athlètes du monde entier sur le terrain de jeu et ailleurs. Cet accord est un autre exemple de la manière dont nous soutenons et défendons les athlètes tout au long de leur carrière.  »

Airbnb aidera également le CIO à continuer de relever les défis auxquels font face les réfugiés dans le monde. En effet, le CIO est engagé de longue date en faveur des réfugiés, notamment par sa coopération avec le HCR depuis 1994, la création de l’équipe olympique des réfugiés du CIO pour les Jeux olympiques de Rio 2016 et Tokyo 2020, et la création de la Fondation pour les réfugiés olympiques en 2017. En parallèle, Airbnb soutient les initiatives en faveur des réfugiés depuis 2015 par le biais de son programme «Open Homes», qui relie des hôtes généreux à ceux qui ont besoin d’un hébergement temporaire, y compris des réfugiés. À ce jour, plus de 35 000 personnes ont été logées dans des moments difficiles. Au cours de ce partenariat, le CIO et Airbnb mettront en place d’autres programmes pour fournir un soutien à long terme aux réfugiés.

Airbnb a déjà soutenu les Jeux Olympiques Rio 2016 et les Jeux Olympiques d’hiver PyeongChang 2018 en tant que sponsor national. Une étude récente du Forum économique mondial a révélé que pendant les Jeux olympiques de Rio 2016, la capacité supplémentaire fournie aux visiteurs de Rio via la plate-forme Airbnb équivalait à 257 hôtels, permettant ainsi à la ville de réduire la consommation de matériaux et les émissions de carbone, tout en fournissant environ 30 millions de dollars en recettes directes pour les hôtes et une activité économique totale estimée à 100 millions de dollars en trois semaines. De même, lors des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de PyeongChang 2018, les hôtes d’Airbnb ont réalisé un chiffre d’affaires collectif de 2,3 millions de dollars, fournissant un hébergement à 15 000 visiteurs qui auraient eu besoin de 46 hôtels. Et tout récemment, au Japon, les hôtes Airbnb de tout le pays ont accueilli plus de 650 000 voyageurs au cours de la Coupe du Monde de Rugby, générant un revenu de plus de 70 millions de dollars.

Airbnb devient ainsi le partenaire olympique mondial dans la catégorie exclusive «Produits d’hébergement uniques et services d’expériences uniques». Les partenaires olympiques mondiaux soutiennent chaque comité national olympique et ses équipes, ainsi que tous les organisateurs des Jeux Olympiques, ainsi que les athlètes et le développement du sport à tous les niveaux dans le monde. De plus, les partenaires promeuvent les valeurs olympiques et aident à créer des expériences mémorables pour les fans du monde entier.

Jiri Kejval, président de la commission marketing du CIO, a déclaré: «Depuis sa création en 2008, Airbnb s’est développé pour devenir un nom mondial. Ce partenariat soutient les opérations futures durables du Mouvement olympique et témoigne de l’attrait actuel des programmes commerciaux olympiques pour les plus grandes marques du monde. « 

En tant que partenaire mondial, Airbnb soutiendra les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, les Jeux Olympiques d’hiver Beijing 2022, les Jeux Olympiques de Paris 2024, les Jeux Olympiques d’hiver de Milan Cortina 2026 et les Jeux Olympiques de Los Angeles 2028.

L’accord comprend également les droits de commercialisation pour l’IPC et les Jeux paralympiques dans le cadre de l’accord de collaboration à long terme entre le CIO et l’IPC, ainsi que pour les Jeux olympiques de la jeunesse.

Après l’énorme contrat passé avec Coca-Cola et l’industriel chinois Mengniu, le CIO signe ici un important contrat avec une des marques qui symbolise la nouvelle économie et les nouveaux modes de consommation des populations internationales ; un contrat qui intègre des « contreparties » qui vont dans le sens des tendances actuelles autour du développement durable et de mettre le consommateur (ou du moins l’athlète) au coeur des réflexions et des actions. Maintenant reste à voir si les mots couchés sur papier se traduisent en actes et réalisations. 

Comments

comments

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*