Foncia passe « d’un sponsoring passif à un sponsoring actif et engagé » avec le Racing 92

L’association Foncia et sport nous fait souvent penser à la voile, eu égard au sponsoring effectué par le groupe immobilier dans le nautisme au début des années 2000. Partenaire du Racing 92 depuis 2015, Foncia, aujourd’hui présidée par Philippe Salle, a renouvelé pour trois ans ce partenariat, avec une ambition nouvelle : passer d’un sponsoring avec une simple présence de la marque sur le short, à un sponsoring actif, avec une promotion engagée de la marque et de ses métiers, autour de la thématique #àDOMICILE, dont le double sens sert à la fois le rugby et l’activité de Foncia.

Jacky Lorenzetti, Frédéric Fougerat et Agathe Weil. 17 novembre 2019. Paris La Defense Arena. Racing 92/Saracens. Présentation du nouveau sponsoring Foncia Racing 92
Agathe Weil, Frédéric Fougerat et Jacky Lorenzetti. 17 novembre 2019. Paris La Defense Arena. Racing 92/Saracens. Présentation du nouveau sponsoring Foncia Racing 92

Foncia, partenaire majeur du Racing 92, a donc lancé hier en marge du match contre Saracens, la campagne #àDOMICILE qui ponctuera les matchs des trois prochaines saisons du Racing 92 que les fans de rugby pourront suivre #àDOMICILE, depuis Paris La Défense Arena, résidence du club, ou #àDOMICILE devant leur écran. La campagne #àDOMICILE a été imaginée avec l’agence Sport Market, après la réalisation d’une étude Kantar TNS commandée par Foncia, pour connaitre le rapport des Français aux matchs sportifs.

Frédéric Fougerat, directeur de la communication et du marketing de Foncia : « Nous avions un sponsoring passif avec le Racing 92 qui date de 2015. Nous allons faire évoluer celui-ci en un sponsoring actif autour de la campagne suivante : #àDOMICILE. Ce sera un partenariat de long terme, actif et engagé autour de valeurs communes comme l’éthique. En tant que premier loueur et syndic de France, Foncia veut contribuer à recréer du lien. »

Agathe Weil, directrice de la communication déléguée de Foncia : « Les Français sont très consommateurs de sport. Près de 2/3 des fans de sport aimeraient suivre les matchs avec leur voisin. Nous souhaitons que cette expérience des matchs soit une expérience qui se vit à domicile, chez soi comme au stade : faire de chaque immeuble des fans zones, favoriser la connexion entre voisins et valoriser le stade comme un second chez soi. »

Comments

comments

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*