La Ligue des Champions diffusée en France par Canal+ et beIN Sports ?

L’appel d’offres des droits TV de la Ligue des Champions de l’UEFA pour la période 2021-2024 a donc rendu son verdict. Canal + et beIN Sports succèdent à RMC Sport entre 2021 et 2024 pour diffuser la Ligue des champions pour un montant global record de 375 millions d’euros par an. TF1 disposera de la finale en clair.

Selon des informations dévoilées par le quotidien L’Equipe sur son site Internet, l’UEFA devrait attribuer les droits de la Ligue des champions à Canal + et beIN Sports, qui vont se partager la compétition entre 2021 et 2024 (nous utilisons ici le conditionnel car à l’heure où nous écrivons cet article, l’UEFA n’a toujours pas confirmé les vainqueurs de l’appel d’offres). Canal+ aura les deux affiches, du mardi et du mercredi, tandis que beIN Sports aura le reste des rencontres. La finale sera quant à elle diffusée en clair sur TF1. Le tout pour une somme annuelle globale de 375 millions d’euros selon l’article publié sur le site internet de l’Equipe.. Un montant en nette augmentation (+19%) par rapport au contrat en cours, puisque RMC Sport paie actuellement 315 millions d’euros par saison pour l’ensemble de la compétition

beIN SPORTS a remporté le « Lot B » de l’appel d’offres, qui comprend les droits exclusifs et en direct de 104 matchs de l’UEFA Champions League, la garantie de diffusion d’un club français lors de chaque journée*, un Multiplex dédié chaque soir de compétition, rediffusions de l’intégralité des matchs, sans oublier le magazine du mardi et du mercredi proposant l’intégralité des résumés de matchs sur l’ensemble de la compétition, y compris la finale.

Théâtre de la compétition entre 2012 et 2018, « beIN SPORTS retrouve l’UEFA Champions League et renforce sa position de chaîne N°1 de sport en France » dixit le communiqué de presse de la chaîne qatari. Le catalogue premium de beIN SPORTS compte désormais le meilleur du football français, une large offre de football européen (notamment LaLiga, Bundesliga, Serie A, la Süper Lig turque), une large couverture des sports U.S (dont la NBA, la NFL et la MLB), sans oublier l’offre tennis (Wimbledon, Coupe ATP, Circuit WTA, Coupe Davis et Fed Cup), le rugby (Coupes d’Europe de Rugby) et le handball (Lidl Starligue, EHF Champions League, Mondial féminin 2019, Euro masculin 2020). Toutes ces compétitions seront suivies de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022, qui sera diffusée en intégralité seulement sur beIN SPORTS.

Yousef Al-Obaidly, President de beIN SPORTS FRANCE, a déclaré : « Nous sommes très heureux de proposer de nouveau l’UEFA Champions League à nos abonnés. Mais il s’agit également d’une déclaration d’intention importante au sein d’un marché hautement concurrentiel – beIN SPORTS offre le catalogue de droits le plus large et le plus complet en France, et de loin. D’un point de vue commercial, nous sommes déterminés à faire des offres économiquement raisonnables et proportionnées dans l’intérêt de notre sécurité financière à long terme, des consommateurs et des fans de sport. Pour nos abonnés, nous avons à cœur de leur proposer la plus belle offre, la meilleure couverture possible en compagnie de talents et consultants reconnus, et cela en toute mobilité grâce à notre plateforme OTT beIN SPORTS CONNECT. Nous sommes immensément fiers d’être la chaîne numéro 1 de sports premium en France. »

C’est un coup dur donc pour RMC Sports qui apprend, si cela est confirmé, la fin de son exclusivité de diffusion de la Ligue des Champions, produit d’appel pour séduire de nouveaux clients et donc garantir une rentrée d’argent via des abonnements. 

Idem pour la nouvelle chaîne Mediapro, qui on vous le rappelle a acquis les droits de la Ligue 1 pour le prochain cycle, et qui voit donc passer sous son nez l’autre grand produit football qui aurait permis à la chaîne d’asseoir sa position dominante dans l’Hexagone. D’ailleurs Jérôme Roures, président de Mediapro France, a déclaré dans une interview publiée sur l’Equipe.fr, que la chaîne allait attaquer l’UEFA en justice qui affirme qu’il y a eu, je cite, une « magouille ».

Une chose est sûre… nous allons entendre parler encore longtemps de cet appel d’offres droits TV de l’UEFA…

Comments

comments

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*