Canal+ récupère les droits TV de la Ligue 1 !!

Hier après-midi, CANAL+ et BeIN Sports, deux des trois acteurs majeurs des droits TV en France, par l’intermédiaire d’un communiqué de presse de ce dernier et d’une interview donné au média Le Figaro par Maxime Saada, ont confirmé le retour de la Ligue 1 sur Canal+ via un accord de sous-licence en exclusivité de beIN Sports à Canal+ de ses droits TV de la Ligue 1 pour la période allant du 1er juin 2020 au 31 mai 2024. 

Selon les termes de l’accord, CANAL+ devrait donc proposer dans ses offres l’ensemble des chaînes de sport premium de beIN SPORTS et leurs contenus. En parallèle, CANAL+ deviendrait à partir du 1er juin 2020 le distributeur exclusif de beIN SPORTS sur toutes les plateformes et auprès de l’ensemble des opérateurs tiers en France. Le projet d’accord prévoit également que beIN SPORTS sous-licencie en exclusivité à CANAL+ ses droits 2020-2024 de football de Ligue 1, permettant aux abonnés de CANAL+ de bénéficier de deux matches par journée, dont 28 des 38 meilleures affiches de Ligue 1 de chaque saison, dès la prochaine saison (2020-2021).

Le communiqué de presse de beIN Sports indique que l’accord exclusif serait « valable pour une période de 5 ans renouvelable. »

Depuis l’émergence de nouveaux acteurs dans le monde des média et notamment du sport avec le lancements de nouvelles offres OTT (over-the-top en anglais dans le texte), le paysage concurrentiel a complètement évolué dans le monde entier, y compris en France. Ce nouveau partenariat entre CANAL+ et beIN SPORTS devrait donc « permettre à CANAL+ de proposer une offre sportive unique et renforcée par le portefeuille de droits exceptionnels de beIN SPORTS (football, handball, sports majeurs américains, rugby et tennis) ». De son côté, beIN SPORTS bénéficiera de l’image, de la force du réseau de distribution et plus globalement de l’infrastructure et de l’expertise de CANAL+ pour accroître significativement son rayonnement sur le marché français.

Ce rapprochement entre CANAL+ et beIN SPORTS, qui conserveraient à la fois leurs identités, leurs marques et leur autonomie éditoriale, ne signifie pas une fusion totale puisque les deux entités ont confirmé qu’elles continueraient néanmoins à répondre de manière indépendante aux appels d’offres de droits sportifs.

Yousef Al-Obaidly, président de beIN SPORTS FRANCE et PDG de beIN MEDIA GROUP, a déclaré : 

« Cet accord serait extrêmement positif pour beIN SPORTS et pour les amateurs de sport en France. Il garantit la pérennité de notre entreprise à long terme tout en augmentant son rayonnement sur le marché français. Je suis extrêmement fier de ce que nous avons accompli en France en si peu de temps depuis notre lancement en 2012. Nous avons développé l’entreprise qui a démarré comme une start-up pour devenir l’un des principaux diffuseurs sportifs du pays. Et nous avons des plans ambitieux et à long terme pour développer encore l’activité en France, dont ce partenariat est une première étape importante. »

Maxime Saada, président du directoire du groupe CANAL+, a déclaré : 

« Nous sommes très heureux de la perspective d’un partenariat avec beIN SPORTS autour de ce projet ambitieux, qui est une excellente nouvelle pour nos abonnés et tous les amateurs de sport. Grâce à cet accord, CANAL+ continuera de diffuser la Ligue 1 au-delà de la saison en cours avec 28 des 38 meilleurs matchs de chaque saison en exclusivité jusqu’en 2024. De plus, CANAL+ va renforcer son partenariat de longue date avec beIN SPORTS en devenant le distributeur exclusif de la chaîne en France pour l’aider à conquérir de nouveaux abonnés. beIN SPORTS propose une offre sportive de très grande qualité qui complète parfaitement notre offre pour séduire tous les amateurs de sport en France. »

Cet accord permet donc à Canal+ de retrouver une place forte au sein du paysage audiovisuel sportif Français et lui permet de contrer la future arrivée de Mediapro qui a acquis la majorité des droits TV de la Ligue 1 durant le dernier appel d’offres organisé par la LFP. 

Néanmoins il semblerait que cette dernière, la LFP, reste dans l’attente d’une « copie du projet de contrat de sous-licence » comme elle l’a indiqué dans un communiqué de presse diffusé en fin de journée

Voilà donc à quoi devrait ressembler le nouveau planning des matchs et leur diffusion par chaîne à partir de la saison prochaine (image prise sur le site de l’Equipe), plus lisible donc pour le fan de foot hexagonal… mais quid du portefeuille ? Patience donc avant de connaître les offres et les tarifs de Canal+ et Mediapro pour la Ligue 1. 

droits audiovisuels L1 L'Equipe Mediapro Canal+

Comments

comments

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*