Elodie Poyade : « BFM Lyon profite des moyens de RMC Sport »

Le groupe face à Leipzig, Benfica et le Zénith fut très serré mais ça passe pour l’Olympique Lyonnais qui a validé sa qualification en 8èmes de finale de la Ligue des Champions ! Une bonne nouvelle pour Jean-Michel Aulas mais aussi pour la chaîne BFM Lyon qui rediffuse les rencontres de l’OL en Coupe d’Europe les vendredis soirs suivant les matchs. Rencontre avec la journaliste de BFM Lyon Elodie Poyade qui présente les soirées européennes de la chaîne.

Bruno Cammalleri : Lyon vient d’arracher sa qualification pour les 1/8èmes. Voilà un nouvel épisode fort dans la saison de l’OL à couvrir pour BFM Lyon…

Elodie Poyade : Nous avons eu quelques grosses frayeurs et nous avons eu peur jusqu’au bout mais l’OL a bien décroché sa qualification pour les 1/8èmes de finale. Cela nous promet donc de nouvelles soirées Ligue des Champions en février/mars, au moins 2 de plus en tous cas.

Bruno Cammalleri : quel dispositif proposez-vous aux téléspectateurs de BFM Lyon ?

Elodie Poyade : Edward Jay, journaliste RMC Sport et correspondant à Lyon, sera en plateau pour Lyon/Leipzig. Il est avec nous sur tous les matchs. Gaël Berger, journaliste pour Radio Scoop, qui suit le club depuis 15 ans, sera également présent. Lors du match face à Benfica, Gilbert Brisbois de l’After Foot était présent en plateau pour le débrief. Nous avions enregistré l’émission le lendemain du match pour profiter de sa présence à Lyon. Il y a aussi eu Jano Resseguié qui est venu sur le plateau de « Bonsoir Lyon » pour faire l’avant-match. Au-delà du vendredi soir où nous rediffusons le match de l’Olympique Lyonnais, BFM Lyon profite des moyens du groupe et de RMC Sport : je fais par exemple plusieurs duplex dans mes JT du « Bonsoir Lyon ». Cette semaine nous avons fait des duplex en avant-match dans le stade avec Frédéric Piquionne et Laure Lepailleur de RMC Sport. C’est énorme pour une chaine locale de pouvoir faire tout cela et c’est une vraie chance d’être dans ce groupe. Idem pour les réactions à la fin du match où l’on peut récupérer les images, résumés et interviews de RMC Sport. C’est du pain béni !

Bruno Cammalleri : un premier bilan de ces soirées Ligue des Champions après la phase de poules ?

Elodie Poyade : BFM Lyon n’est pas mesurée par Médiamétrie. Nous avons néanmoins pu observer des pics sur les réseaux sociaux, dès le premier match de Lyon en Ligue des Champions en septembre face au Zénith Saint-Pétersbourg. Nous avons beaucoup communiqué sur ces rediffusions en clair et on voit une vraie attente sur chaque match. Les soirs de matchs, le nombre de connexions sur l’application BFM Lyon augmente significativement. Bien sûr beaucoup de lyonnais suivent ces rediffusions, mais pas seulement. On touche quand même plus de monde surtout depuis que BFM Lyon est visible partout en France. J’ai reçu de nombreux messages de lyonnais qui ne vivent plus sur Lyon et qui sont ravis de pouvoir profiter de cette programmation. Beaucoup de messages affluent en ce sens mais il a fallu communiquer en amont là-dessus : oui, on peut voir la chaîne au-delà de la métropole lyonnaise ! C’est un travail de fond pour faire prendre une nouvelle habitude.

Bruno Cammalleri : la préparation de ces soirées est-elle différente par rapport aux autres « Bonsoir Lyon » de la semaine ?

Elodie Poyade : Oui le travail est assez différent. Je suis passée par plusieurs médias sport comme Infosport ou L’Equipe et quand je suis arrivée sur BFM Lyon avec l’opportunité de pouvoir présenter ces soirées Ligue des Champions j’étais ravie ! D’un côté « Bonsoir Lyon » traite d’informations généralistes très diversifiées et d’un autre coté les matchs nécessitent un travail préparatoire où je suis libre avec mes choix de thèmes et mon débrief. Le jour où nous enregistrons, je fais le point avec Edward Jay et l’invité pour chapitrer l’émission. Vendredi nous allons bien évidemment faire un focus sur la qualification pour les 8èmes mais aussi sur les frayeurs que Lyon nous fait cette saison. Nous reviendrons sur le cas Memphis qui prend de plus en plus d’importance dans l’équipe et dans le club, ainsi que sur ce qui s’est passé à la fin du match contre Leipzig car cela a pris beaucoup d’ampleur et entraîne beaucoup de réactions. Puis, nous nous projetterons sur le tirage au sort des 8èmes.

Bruno Cammalleri : au-delà des rediffusions de la Ligue des Champions, quelle est la place du sport sur BFM Lyon ?

Elodie Poyade : On essaie d’équilibrer. On reste une chaîne d’information générale. Mais nous avons la chance d’avoir une actualité sportive très dense, chez les filles comme chez les garçons, avec l’OL, l’ASVEL et le LOU. Il est rare qu’une édition de « Bonsoir Lyon » ne traite pas de sport. D’ailleurs le public apprécie le fait d’avoir de l’information sportive. C’est pourquoi BFM Lyon propose une émission dédiée à chacun de ces trois clubs, comme par exemple « 100% Gones » ou « Au cœur du Lou ».

Rediffusion en intégralité de OL/Leipzig sur BFM Lyon vendredi 13 décembre à 21h

Comments

comments

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*