Le double champion du monde de F1 Mika Hakkinen analyse « les défis » de la saison 2020

Mika Hakkinen, membre de l’Académie Laureus et double champion du monde en 1998 et 1999, estime que 2020 pourrait être l’une des saisons de Formule 1 les plus passionnantes jamais connues, en raison des nouveaux défis auxquels les pilotes et les équipes seront confrontés.

À ceux qui mettent en doute la crédibilité d’une saison abrégée, dans une interview accordée à Laureus.com, Mika Hakkinen déclare : « Je pense que ce sera une très, très bonne saison. Et le gars qui va gagner le championnat cette année, aura un très, très grand respect ». L’ancien pilote McLaren souligne que tous les grands pilotes de Formule 1 vont devoir relever un défi qu’ils n’ont jamais eu auparavant. Durant cette saison spéciale, personne n’aura droit à l’erreur, prévient Hakkinen.

Mika Hakkinen, membre de l'Académie Laureus et double champion du monde de Formule 1 en 1998 et 1999
Mika Hakkinen, membre de l’Académie Laureus et double champion du monde de Formule 1 en 1998 et 1999

Mika Hakkinen : « Ce sera une saison très chargée. Pour les pilotes, il s’agit de savoir comment aborder le Grand Prix, comment récupérer rapidement, faire toutes les analyses et améliorer leurs performances personnelles et celles de leur équipe pour la prochaine épreuve. Je m’attends à ce que le nombre d’erreurs soit plus élevé, non seulement de la part des pilotes, mais aussi des équipes (…) Les mécaniciens ont fait une énorme performance en ayant la confiance nécessaire pour changer les pneus rapidement en trois secondes. Ils s’entraînent tout le temps à l’usine, mais c’est une autre histoire. Ce n’est pas la même chose que lorsque les voitures foncent à fond vers les mécaniciens et s’arrêtent à l’endroit exact. Les erreurs seront donc là (…) Les pilotes ont eu peu d’occasions de s’entraîner à conduire une Formule 1, ils ont donc fait du karting et conduit différents types de voitures de rallye et de vieilles voitures de course pour garder les muscles actifs et ils ont utilisé des programmes d’entraînement physique dans un gymnase, mais rien n’égale la puissance d’une Formule 1 lorsqu’elle accélère en sortie de virage pour atteindre des vitesses où le poids du corps est cinq, six fois supérieur à la normale. Il faudra donc un certain temps pour que les pilotes s’y habituent à nouveau ».

Pour le moment Mika Hakkinen et sa famille sont toujours confinés à Monaco, mais le champion finlandais fait toujours son possible pour soutenir le travail des Laureus, qui célèbrent cette année le 20e anniversaire du discours de Nelson Mandela lors de la première édition des Laureus World Sports Awards, lorsqu’il a déclaré que « le sport a le pouvoir de changer le monde », impulsant la création de la Fondation Laureus Sport for Good. Au cours des 20 dernières années, Laureus Sport for Good a récolté plus de 150 millions d’euros pour le secteur du sport au service du développement, touchant et contribuant à changer la vie de près de six millions d’enfants et de jeunes. Laureus Sport for Good soutient actuellement plus de 200 programmes dans plus de 40 pays qui utilisent le pouvoir du sport pour transformer des vies.

Comments

comments

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*