L’effet Del Piero sur le football Australien

Alessandro Del Piero, l’un des joyaux du football italien aux côtés de Francesco Totti, a quitté la Juventus pour rejoindre le club de football de Sydney, le Sydney FC. Vraie star sur cette île aux côtés des recrues estivales comme Emile Heskey et Shinji Ono, Del Piero en est déjà à 5 buts en 6 matchs, ce qui ravit les instances dirigeantes du football en Australie.

 

Une arrivée qui tombe à point nommé pour la A-League puisque la Ligue vient d’annoncer la vente de ses droits TV à Fox Sports, Foxtel et SBS  pour une somme combinée de 166 millions de dollars, soit 129 millions de dollars, pour 4 ans, pour diffuser les matchs du championnat et de l’équipe nationale, les Socceroos.

Le contrat qui démarre le 1er juillet 2013 sera partagé entre un apport financier (120 millions d’euros) et un soutien marketing (9 millions d’euros), doublant la valeur du précédent deal.

Avec ce contrat, les Australiens pourront suivre un match de A-League chaque semaine sur une chaine gratuite (en l’occurrence SBS), ce qui offrira à ce sport qu’est le football une plus grande visibilité et exposition qu’auparavant dans un paysage audiovisuel sportif trusté par le rugby à XV, le rugby à XIII et la version australienne du football.

Pour Patrick Delany, CEO de Fox Sports, le futur est prometteur pour la A-League d’où cet investissement considérable pour les droits TV. En effet, charmé par le discours des dirigeants de la A-League, Delany annonce « une augmentation annuelle des audiences de 20% puisque les investissements de la Ligue et des clubs dans le sport devraient permettre l’arrivée de nouveaux Del Piero et donc la promotion du sport auprès du grand public ».

Mais, on peut se poser la question de la destination finale de ces investissements puisque le système de salaire de la A-League est régi par un salary cap, imposant donc une masse salariale pour chaque club de 2.5 millions de dollars australiens (2 millions d’euros).

Au final, ce nouveau contrat de droits TV pour la A-League est de bonne augure pour le football en Australie qui devrait dès l’année prochaine voler de ses propres ailes et devenir l’un des grands sports australiens.

Comments

comments

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*