La NBA diffusera les matchs de D-League sur YouTube

En 2005, la NBA devient la première ligue professionnelle à signer un contrat de partenariat avec YouTube.

Depuis 2005, 960 millions de vidéos ont été visionnés par les fans sur la chaine YouTube de la NBA, faisant de cette brand channel, la chaine sportive la plus regardée sur YouTube. Suite à ce succès, la NBA a décidé d’annoncer aujourd’hui un contrat d’un an avec YouTube pour lancer la chaine officielle de la NBA Development League ou la NBA D-League, accessible à l’URL : http://www.youtube.com/nbadleague

Avec 16 équipes directement affiliées aux franchises NBA, la D-League est donc l’anti-chambre de la NBA. A la fin de la saison dernière, 27% des joueurs de la NBA ont eu une expérience en D-League.

Ce nouveau partenariat entre la NBA et YouTube permettra aux fans de voir plus de 350 matchs de la D-League en direct, soit sur la chaine YouTube ou via le player YouTube intégré sur NBA.com ou encore l’application mobile NBA D-League Center Court. Avec ce contrat, la NBA renforce donc son status de ligue offrant le plus de vidéos à ses fans parmi toutes les ligues nord-américaines et dans le monde.

Bien évidemment, YouTube se réjouit de ce contrat à travers la voix de Claude Ruibal, patron du Sport chez Google & YouTube qui voit avec ces 350 matchs diffusés sur YouTube « une nouvelle démonstration des capacités de diffusion de contenus sur toutes les plateformes et tous les devices ».

Peut-être qu’en France, vous n’êtes pas familier avec la D-League mais des études de la NBA montre que plus de 11 millions de personnes aux Etats-Unis se déclarent fans de la D-League. Un chiffre déjà important et qui devrait continuer à grandir avec ce partenariat avec YouTube qui contribuera à augmenter la notoriété et la visibilité de la D-League, déjà en plein essor, dixit Dan Reed, président de la D-League (à droite). « En effet, la D-League a vu naitre des stars d’aujourd’hui comme Jeremy Lin et ce partenariat permettra aux joueurs d’obtenir encore plus de visibilité et aux fans de parfaire leur connaissance du basket-ball et de partir à la recherche du prochain Jeremy Lin, de la nouvelle star de la ligue ».

En tant que numéro 1 de la vidéo en ligne au niveau mondial, la NBA voit en ce partenariat une plateforme d’exposition pour ce contenu mais surtout des opportunités de sources de revenus additionnels pour la ligue. Avec les 350 matchs disponibles en ligne à travers le monde en entier, les partenaires actuels de la D-League demanderont sans doute de la visibilité supplémentaire, visibilité qui sera bien évidemment vendue par la NBA.

Par conséquent, la NBA semble avoir pris le bon chemin selon moi avec l’ouverture de ce nouveau canal de la diffusion pour la D-League, qui offrira à court, moyen et long terme des perspectives intéressantes pour la NBA.

Comments

comments

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*