Bonne nouvelle

Bonne nouvelle pour les jeunes enfants et leur avenir…

Afin de diminuer les risques d’obésité, Burger King, Coca-Cola, Danone, Ferrero, General Mills, Kellog’s, Kraft, Mars, Unilever, Nestlé et PepsiCo viennent de signer conjointement "The European Union Pledge", un accord qui prend effet à partir de janvier 2008, ces 11 géants de l’agro-alimentaire s’engagent à ne plus communiquer sur leurs produits auprès des moins de 12 ans. Un engagement qui concerne aussi bien la télévision, la presse que le web.

Ces 11 groupes, dont les investissements représentent plus de 50% des dépenses média sur les boissons et l’alimentaire, se sont engagés dans cette action sur la base des recommandations de la plate-forme européenne d’action en matière d’alimentation, d’activité physique et de santé, mise en place par Markos Kyprianou, commissaire européen. De plus, ces 11 entreprises se sont engagées à faire vérifier par des
instituts indépendants le contenu de leurs communications marketing
destinées aux enfants de moins de 12 ans, à partir de janvier 2009. Ils s’exposent donc à des sanctions de la part de l’Union Européenne en cas de faute.

Lancée en 2005 par la Commission européenne, cette plate-forme engage ses membres à agir et à consacrer davantage de ressources dans la lutte contre l’obésité à travers la promotion des régimes alimentaires sains et de l’activité physique.

Le but derrière tout ça est d’aider les enfants à mieux comprendre et interpréter les différentes publicités qu’ils peuvent voir et donc d’être capable de faire les meilleurs choix possibles quant à leur consommation. En faisant cela, il faut espérer que les enfants arrêtent de tomber dans la facilité de la "junk food" et optent pour des produits de meilleure qualité, plus sains comme le corps et la santé comme les fruits et légumes.

Ceci dit, il faudrait aussi changer les repas distribués dans les différentes cantines scolaires dans les pays de l’UE. Quand on sait que la majorité des cantines anglaises ne proposent que la combinaison frites-steak ou frites-hamburger, on comprend rapidement pourquoi 15% des jeunes anglais âgés de moins de 15 ans sont obèses (environ 24% pour la population totale masculine et 25% pour les totale femmes en 2004).

Il y a donc un vrai travail de fond à effectuer ici pour régler ce problème qu’est l’obésité des jeunes. L’initiative des 11 entreprises va certainement porter ces fruits d’ici 2010-2011 mais il faut aussi que l’Etat, par le biais de campagnes nationales, fasse passer le message pour progressivement changer les attitudes et conceptions des gens vis-à-vis de l’alimentation.

Sources : CBNews, The Guardian & NHS

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*