La caravane du Tour de France : oui mais à quel prix ?

Comme nous vous l’expliquions, Cochonou n’entend pas décevoir ses fans en 2015 avec sa caravane du Tour de France. L’authentique fournisseur officiel de saucisson s’est même promis de partager encore plus de gourmandise, joie et convivialité avec le public lors de cette 102e édition.

Cependant, comme vous l’avez surement remarqué, la caravane Cochonou n’était pas présente sur la 7ème et 8ème étape du Tour de France (c’est également le cas pour Carrefour quelques jours plus tard), afin d’éviter d’être à nouveau la cible des agriculteurs mécontents.

Cet incident nous amène à nous poser la question suivante : Pourquoi est-ce séduisant pour une marque de participer à la caravane du Tour ?

La caravane publicitaire, créée en 1930, s’est développée considérablement au fil des années, pour accueillir plus de 180 véhicules en 2015. Le défilé d’ouverture, festif et créatif, a su conquérir les marques et le public, jusqu’à devenir une composante essentielle au spectacle du Tour.

miror 1930

Le Tour détient une énorme visibilité nationale et internationale. Imaginez, 13 millions de personnes sont amassées tout le long du parcours pour voir le peloton et la caravane. Le Tour de France est suivi à la télé dans 190 pays, c’est le troisième événement sportif au monde en termes de popularité. Le tour offre l’opportunité de créer un contact direct avec les 13 millions de spectateurs présents sur la route, et de toucher au-delà plus de 3 milliards de téléspectateurs. Son rapport qualité-prix est imbattable.

La caravane véhicule un capital sympathie énorme. La caravane est connue de tous et a une bonne image. C’est ce qu’a souligné Ludovic Leray (chargé de la communication et du sponsoring Europe d’Alcatel One Touch) dans Metronews « Nous, ce que l’on recherche, c’est un contact direct avec les gens et le facteur ‘notoriété’ que seul le Tour de France peut offrir. » Durant le Tour 2013, Patrick Bombart (responsable de la marque Cochonou à cet époque), a confirmé que « Chez Cochonou, on réalise 20 % de nos ventes en juillet et en août (…) On a également constaté que l’on gagnait des points de notoriété lors du Tour de France ».

Patrick cochonou

C’est pourquoi des entreprises jugées peu attirantes, comme les assurances ou les banques, sont des fidèles partenaires de la Grande Boucle.

La caravane permet un contact direct avec les clients, le public. Les clients applaudissent, s’identifient à la marque. Nous sommes tous heureux de nous rendre compte que c’est notre banque qui est présente, notre eau ou le saucisson que l’on préfère. Vittel par exemple ne vient pas pour la notoriété, elle vient rencontrer le public lors de la période de l’année ou l’on consomme le plus d’eau, l’été.

La caravane du Tour permet d’accompagner et de soutenir les projets annexes et parallèles des marques. Chaque année Vittel propose en magasins plus de 20 millions de bouteilles à l’effigie de la course. Cette année comme nous vous l’expliquions, la marque a lancé en parallèle de la caravane son programme des « Very Important Fan de la Grande Boucle ». Dernière opération en date, la « Rand’Eau Vittel » qui permet à 10 cyclistes amateurs sur 13 étapes du Tour de France de parcourir les derniers kilomètres du tracé officiel. Ajouter à cela l’importante campagne de publicité télévisuelle qui a commencé avant même les premiers coups de pédales de ce Tour 2015.

Pour certaines marques, c’est l’évent le plus important de l’année : Patrick Bompart expliquait que « la moitié de notre budget marketing est mis sur le Tour de France ». Pour la firme de bonbons Haribo par exemple, le résultat est « meilleur qu’une publicité de 30 secondes à la télévision sur une chaine nationale, car on touche 15 millions de personnes qui découvrent nos nouveautés et goûtent nos produits. » De quoi donc donner des arguments de poids aux directions marketing dans leur allocation budgétaire entre campagne TV et partenariats.

Pour ceux qui en douteraient encore, voici quelques chiffres qui finissent de convaincre de la puissance de la caravane du Tour :

  • 14 millions d’objets distribués en 21 jours de course
  • 37 marques différentes représentées, avec dans l’ordre de position sur la route : 1) LCL partenaire officiel du maillot jaune, historiquement toujours en tête de la caravane, 2) Le Journal de Mickey 3) Skoda, 4) Fruit Shoot, 5) Yorkshire, 6) Krys, 7) Haribo, 8) Gendarmerie Nationale, 9) Courtepaille, 10) Arras Nord-Pas-de-Calais, 11) X-Tra, 12) P&O, 13) Senseo, 14) Police Nationale, 15) Cofidis, 16) CFTC, 17) Cochonou, 18) Ibis Budget, 19) Kleber, 20) ERDR, 21) La Nouvelle vie ouvrière, 22) Belin, 23) PMU, 24) Mécénat Chirurgie Cardiaque, 25) BIC, 26) Saint-Michel, 27) Carrefour, 28) RAGT Semences, 29) Banette, 30) Teissere, 31) FO, 32) McCain, 33) Pompiers, 34) Vision Plus, 35) Utrecht, 36) Vittel, 37) Festina
  • un budget global compris entre 12 et 14 millions d’euros : pour les salaires mais aussi le financement des déplacements, hébergements et la restauration des 600 caravaniers durant 3 semaines.
  • entre 12 et 15 millions (selon les années et le parcours emprunté) de spectateurs sur le bord des routes.
  • 1 million d’euros : le budget dépensé par les plus gros partenaires pour leur présence sur la caravane, ainsi que sur le dispositif du village départ le matin de chaque étape.
  • 350 000 euros : le budget moyen par partenaire pour avoir le droit de faire partie de la caravane, soit la création et l’exploitation de 6 véhicules/chars.
  • Entre 12 et 20km : la longueur de la caravane du Tour, selon la vitesse et le profil de l’étape.

Aujourd’hui et depuis quelques années, la caravane est bien plus qu’un simple cortège de chars colorés qui distribue des goodies. Elle est devenue un véritable Show et se situe au carrefour de la société de consommation occidentale et de la société du spectacle à l’américaine. Certains regardent le SuperBowl pour les publicités, d’autres comme vous et moi n’imaginent pas aller voir le Tour de France sans voir passer la caravane du Tour. Une étude montre que 47% des personnes qui viennent voir passer la Grande Boucle sont là avant tout pour la caravane ! On comprend alors pourquoi la liste des cadeaux s’allonge d’année en année. Alors oui, nous savons que les marques nous influencent grâce à ce cortège mais après tout, peu importe, car la caravane nous fait retomber instinctivement en enfance et cela fait du bien.

C’est essentiellement pour cette raison que la caravane du Tour de France n’a, en fin de compte, pas de prix !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*