Chassé croisé entre Coca-Cola et Pepsi aux Etats-Unis

La bataille fait rage entre les deux géants de l’industrie du soda sur le territoire du sport US. Après l’annonce il y a quelques temps de l’abandon de la NBA par adidas, c’est cette fois un partenaire historique de la ligue qui disparaît, pour mieux contre-attaquer sur le soccer.

En effet, Coca-Cola a décidé de se retirer après 28 ans de partenariat à la fin de la saison 2014/2015. La raison invoquée par la marque est la nécessité de focaliser ses investissement sur les 3 prochaines années à faire grandir la marque et il semblerait que la NBA ne coche plus donc toutes les cases chez Coca-Cola. Néanmoins, Coca-Cola « restera présent dans le monde du basketball à travers nos relations avec des joueurs iconiques et nos partenariats individuels avec les franchises et les arènes. »

Pour remplacer Coca-Cola, le choix était vite fait, à savoir Pepsico qui, grâce à une offre « significativement plus haute que le contrat précédent » selon une source proche du dossier, remporte donc la mise. La boisson Mountain Dew sera mise en avant, ainsi que les marques Brisk, Aquafina, Ruffles et Doritos. Pour couronner le tout, le contrat s’appliquera également à la WNBA, la D-League (l’équivalent de la Ligue 2 en NBA) et à l’équipe nationale américaine. Pepsico étend ainsi son emprise sur la ligue, déjà importante grâce à la boisson Gatorade, plus vieux partenariat de la NBA, sous contrat depuis 1984. Les contrats concernant les franchises et les joueurs, qui négocient eux-même les accords, ne seront pas affectés.

61013-pepsi-600

Outre la NBA, Pepsi fait main basse sur les sports US en général puisqu’il est également partenaire de la NHL (hockey), la MLB (baseball) et la NFL (football américain). Un développement payant puisque Pepsi est devenu le mois dernier le deuxième soda le plus consommé aux USA, détrônant Diet Coke, la deuxième marque de Coca-Cola.

BTV6iJlCUAAH2Ju

Dans un situation inconfortable sur le territoire Nord-Américain, le timing était décidément bien choisi pour que Coca-Cola signe un contrat de 4 ans avec la MLS (soccer) comme boisson sans alcool officielle de la compétition. Un contrat repris au nez et à la barbe de … Pepsi, partenaire de la ligue nord-américaine de football depuis sa création en 1996. Un partenariat avec le football bien connu de la marque puisqu’elle est également sous contrat avec la FIFA depuis 1974 et est par exemple en charge du Trophy Tour de la Coupe du Monde masculine ET féminine. Une stratégie cohérente donc, d’autant plus que les audiences et la fréquentation des stades de MLS ne cessent d’augmenter.

Qu’on se le dise, la passe d’arme entre ces deux monstres de l’industrie américaine n’est pas terminée sur le territoire de l’Oncle Sam.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*