La FA Cup devient l’Emirates FA Cup

Emirates, l’un des grands acteurs du sport business, et la Fédération Anglaise de football (FA) a annoncé que la compagnie aérienne va devenir le partenaire majeur de la FA Cup, la renommant par la même occasion l’Emirates FA Cup, à partir de la saison prochaine et ce jusqu’en 2018.

Depuis l’annonce du retrait de Budweiser comme partenaire principal il y a 2 ans, laissant la compétition sans sponsor cette saison, la FA était partie à la recherche d’un nouveau sponsor pour sa compétition majeure, vieille de 144 ans. Après cette saison à rebondissements qui a vu le même week-end les éliminations de Manchester City et Chelsea et la victoire finale, hier, d’Arsenal pour la 12ème fois en FA Cup, Emirates et la FA ont donc décidé d’officialiser ce partenariat. 

Depuis l’arrêt de son partenariat avec la FIFA (Emirates a sans doute dû flairer le bon filon avant que toutes les affaires de corruption n’éclatent…), Emirates ne cesse de renforcer son portefeuille sponsoring dans le football. En effet, la marque dispose de clubs de renom dans chacun des grands championnats européens avec l’AC Milan, le Real Madrid, Hamburger SV, Benfica, le Paris Saint-Germain et bien évidemment Arsenal où Emirates est à la fois sponsor maillot mais détient aussi les droits de naming du stade des Gunners, l’Emirates Stadium.

« Le football est véritablement un sport mondial, un facteur d’unité et de rassemblement des communautés au sein d’un pays et des nations dans le monde », s’est exprimé Sir Tim Clark, le président d’Emirates. « Et cela est encore plus vrai quand il s’agit de la FA Cup, avec son héritage incomparable et son audience globale de plus d’1 millards de fans. »

FA Cup Final

Pour la FA et Greg Dyke, Chairman of the FA, « ce partenariat nous aidera à toucher de nouvelles audiences, d’inspirer les gens à s’intéresser au football ». Bien évidemment, aucun montant n’a été communiqué mais les rumeurs annonçaient 10 millions de pounds par saison (13 millions d’euros), soit un total avoisinant les 40 millions d’euros. La majorité des fonds va être redistribué dans les programmes Grassroots de la fédération, au coaching et aux structures pour les jeunes et le développement des terrains à tous les niveaux du football.

Ce contrat, notamment le naming de la compétition a fait grincer quelques dents en Angleterre, considéré par certains commun crime envers cette institution qu’est la FA Cup. Greg Dyke a répondu à sa manière aux détracteurs en disant « je pense que les gens qui s’opposent à ce changement de nom sont les mêmes personnes qui s’offusquent des coups d’envoi des match à 17h30 au lieu de 15h. Le monde change et la FA s’adapte. »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*