L’impact de la finale de la Coupe du Monde de Rugby

Ca y est, la Coupe du Monde de Rugby 2011 est terminée. La Nouvelle-Zélande a récupéré la coupe Webb Ellis qui lui avait échappé depuis 1987, date de la première Coupe du Monde de l’histoire. La France pleure car le XV de France a livré un match héroïque devant plus de 15 millions de téléspectateurs (record d’audience de l’année pour TF1) mais c’est bien toute la Nouvelle-Zélande qui fait aujourd’hui la fête.

En effet, le week-end de la finale de la Coupe du Monde de Rugby a généré près de 63 millions de dollars supplémentaires pour l’économie de la ville d’Auckland selon un rapport commandité par Mastercard, l’un des partenaires du tournoi. Le rapport annonce que près de 50 000 touristes internationaux se sont rendus à Auckland pour la finale entre les All Blacks et le XV de France, un public qui a largement contribué aux quelques 45.3 millions de dollars de recettes.

Il faut aussi savoir que la Nouvelle-Zélande devrait engranger entre 25 et 35 millions d’euros supplémentaires en sponsoring sportif et droits TV suite à leur victoire. Et c’est déjà le cas puisque la compagnie Air New Zealand a annoncé avoir reconduit son partenariat avec les coéquipiers de Dan Carter et Piri Weepu pour une durée de 4 ans.

De bonne augure pour le rugby mondial et la prochaine Coupe du monde 2015 en Angleterre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*