Interview : @philousports, l’accro à Twitter aux 75 000 followers

Philippe, alias @philousports le roi des gifs sur Twitter, a accepté de répondre (toujours avec humour) à nos questions. Avant de dire oui, il a demandé l’avis de sa communauté et la réponse a été positive pour notre plus grand plaisir !

Quand et pourquoi t’es-tu inscrit sur Twitter ?

Début 2011 suite au hack du PSN (Playstation Network), je suis venu sur Twitter, je n’y ai rien compris c’était formidable, et j’y suis resté !

D’où te vient ta passion pour le sport et pour les gifs ?

J’aime le sport depuis que je suis gosse, ça procure des émotions qu’on ne retrouve pas ailleurs. J’ai dû découvrir le gif il y a deux ans, c’est le meilleur moyen pour isoler ou détourner un événement ou une émotion.

Tu es un véritable influenceur digital dans le milieu du sport, 75 000 followers ! Comment gères-tu cette notoriété/ce statut ?

Je ne gère pas vraiment vu que je ne tweete pas en pensant au nombre de followers, j’ai juste quelques sollicitations qui sont venues avec le nombre qui augmentait.

Pour toi un influenceur c’est quoi ? Est-ce que tu te considères comme un influenceur ?

Pour moi un influenceur c’est une personne qui a beaucoup de followers et donc forcement ce qu’il va dire va être lu par un maximum de personnes. Par exemple, parfois mes tweets font 1 million d’impressions, je ne me sentais pas influenceur mais à force qu’on me le dise je l’ai accepté !

Quel conseil donnerais-tu à une marque qui souhaite travailler avec un « influenceur » dans le domaine du sport comme toi ?

Qu’elle mette le prix ! (je rigole on se calme :)) Qu’elle ne dénature pas l’esprit de l’influenceur, par exemple je fais plutôt dans l’humour donc pour faire passer un message, je resterais dans ce que je sais faire, je ne me vois pas vanter une marque en étant sérieux.

Les réseaux sociaux sont un enjeu majeur pour les marques, es-tu souvent sollicité par ces dernières ? As-tu déjà collaboré avec certaines ? Lesquelles ? As-tu déjà refusé certaines collaborations ? Pourquoi ?

Oui, j’ai été sollicité par un équipementier pour la sortie d’un maillot de rugby. J’ai refusé une opération EA en 2015 pour jouer en avant match au Vélodrome mais je ne me sentais pas à ma place et puis faire un rage quit (quitter un jeu sous le coup de la colère) devant 40 000 personnes ça ne l’aurait pas fait 🙂

philou-sports

Quelle typologie de comptes suis-tu sur les réseaux sociaux ? Quelle(s) marque(s) de sport (clubs inclus) attire(nt) ton attention sur les réseaux sociaux ? Pourquoi ?

Je suis toutes les marques et tous les clubs ! Je suis beaucoup le TFC (Toulouse Football Club) car je trouve qu’ils ont tout compris à la communication sur Twitter. Les sportifs je ne les suis pas tous mais s’il y a un bon tweet, il apparait forcement sur ma TL via un RT.

Tu es très calé sport mais il t’arrive de parler d’autres sujets, qu’est ce qui fonctionne le mieux ? Pourquoi ?

Hors sport, je commente tout ce qui est The Voice, Koh Lanta ou les directs qui partent en sucette, ça marche très bien !

Comment les ayant-droits gèrent ton succès grâce à tes gifs issus de leurs images ?

Plutôt bien au niveau national. J’ai de bons rapports avec eux, ils savent que j’évite les buts le plus possible, je fais plus de la publicité que de les nuire.

Twitter est ton réseau social de prédilection, qu’en est-il des autres ?

Un peu d’Instagram, je devrais me mettre à Snapchat. Mon Facebook est uniquement personnel, peut-être que j’en ferai un mais ce n’est pas ma priorité.

Une photo publiée par Phil (@philousports) le

Tu interviens dans Club 26 sur LCI, pour Yahoo Sport, peux-tu nous parler de ces projets ?

Pour Yahoo je fais des live-tweet un peu décalé de l’OM, du PSG en Ligue des Champions et de l’équipe de France, en plus, je ferai surement des parodies à l’avenir. Pour Club 26, Grégoire Margotton m’a proposé de faire du philou sur l’émission et comme c’est mon idole, je ne pouvais pas dire autre chose que oui !

De quel tweet es-tu le plus fier ?

Celui-ci :

Photo : Philippe avec le basketteur Ali Traoré

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*