La FDJ booste son Euro Millions

La sinistrose française touche décidément tous les secteurs d'activités. Casinos et PMU se portent mal, les jeux en ligne pas mieux : c'est dans cette atmosphère pessimiste que la Française des Jeux, qui connait une légère croissance, a décidé de vitaminer son jeu Euro Millions et de déplacer son tirage ainsi que celui du fameux Loto sur TF1. Nous avions egalement vu à la télévision le site casinoenligne-fr.fr .

La crise aura fini par toucher le secteur pourtant florissant des jeux. Les casinos hexagonaux accusent donc d'une baisse de 4,3% de leur chiffre d'affaire, tandis que le PMU, en croissance depuis 15 ans, vient de laisser entendre que son CA aurait baissé de 1% en 2013, lié notamment au recul des paris hypiques off-line.

Quant aux jeux de pari en ligne, hippiques ou sportifs, ainsi que le poker, ils subissent aussi une baisse en 2013, notamment le poker qui accuse le coup, et ce malgré la hausse de 20% des paris sportifs.

La Française des Jeux tire donc parfaitement son épingle du jeu dans ce contexte. Elle affiche donc sereinement une légère hausse de ses mises.

C'est pourtant dans ce contexte que l'entreprise détenue à 72% par l'Etat a choisi de créer une version française de son célèbre « Euro millions ». Malgré l'anglicisme, alors que le jeu est destiné à la France uniquement, "My Million", un tirage complémentaire d'Euro Millions, devrait voir le jour le 4 février prochain. Il assurera aux joueurs un gain systématique d'un million d'euros à chaque tirage.

Le slogan est simple, la FDJ assure ainsi créer chaque année "plus de cent nouveaux millionnaires". De quoi satisfaire le gouvernement en quête de revenus fiscaux ;-).

Dans le même temps, le billet d'Euro million augmentera pour sa part de 50 centimes d'euros comme pour les machines à sous.

Ce nouveau jeu a pour but de répondre à la demande de cagnottes plus accessibles et renoue ainsi avec l'esprit de la loterie nationale qui fêtera l'an prochain ses 80 ans.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*