La Formule E à Paris : J-100

La Formule E à Paris, c’est pour très bientôt. La date du samedi 23 avril sera à n’en pas douter un temps fort de 2016.

paris round 7

A 100 jours de l’évènement, Sportsmarketing.fr s’est rendu à la Mairie de Paris à l’occasion de la conférence de presse présentant, le E Prix de Paris, le Grand Prix de Formule E de la capitale, qui aura lieu autour de l’écrin des Invalides. Toutes les parties prenantes mobilisées par ce projet devenu réalité étaient présentes : Jean Todt (président de la FIA), Alejandro Agag (CEO de la Formula E), Alain Prost (co-fondateur de l’écurie E-Dams Renault et quadruple champion du monde de F1), Patrick Kanner (Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports), Anne Hidalgo (Maire de Paris), Rachida Dati (Maire du VIIème arrondissement de Paris), les pilotes Jean-Eric Vergne, Loic Duval et Jérôme d’Ambrosio, avec Thomas Sénécal (Canal +) en maître de cérémonie.

Jean Todt : « Une course dans Paris, un rêve depuis un demi siècle »

tracé Formule E Paris

Parcours Formule E
1.93km, 14 virages, autour de l’Hôtel des Invalides, la Tombe de Napoléon et le Musée de l’Armée

Anne Hidalgo : « La mobilité électrique c’est l’avenir »

Si la compétition est clairement un accélérateur d’innovation, la Formule E fait le pari du centre-ville, des réseaux sociaux, de l’entertainment. La recette du succès tient dans le cocktail entre innovation technologique, compétition, protection de l’environnement, entre dimension sportive, technologique, écologique, mais aussi numérique et touristique. Pour Alejandro Agag, CEO de la Formula E, « Deux choix étaient possibles, soit faire les courses avec deux voitures maintenant, soit avec une seule voiture dans 5 ou 10 ans. Nous avons choisi de commencer dès aujourd’hui pour montrer à quel point l’évolution de la technologie sera incroyablement rapide ».

Renault EDams Formule E

Alain Prost : « La France est un grand pays de sport automobile »

Et si Paris devenait la capitale de la Formula E ? Le CEO de la Formula E a rappelé durant la conférence de presse la forte coloration tricolore de la Formule E : 5 pilotes français sur 18 (Vergne, Duval, Sarrazin, Berthon, Prost), le manufacturier Michelin, les équipes Renault E-Dams et DS Virgin Racing, Alain Prost, Jean Todt, la technologie française de Spark… sans oublier le fameux champagne Mumm ! Pour la France, selon Patrick Kanner, il s’agit avec ce E Prix mais aussi avec Roland Garros et l’Euro 2016 de montrer « la capacité à accueillir les plus grands évènements internationaux dans la perspective des JO 2024 ». Et comme la F1 n’est jamais loin, le Ministre en charge des Sports a répondu à la question du journaliste de Canal + Julien Fébreau que « les conditions de l’équilibre financier ne sont pas encore réunies pour avoir un Grand Prix de France de F1, mais le travail est en cours ».

A l’occasion de la 7ème des 11 manches de cette deuxième saison de Formule E, 15 000 billets seront disponibles, dont 5000 gratuits notamment à destination d’associations, et un prix modéré autour de 20 euros pour voir les monoplaces atteindre des vitesses de pointe de 200 km/h autour des Invalides. A noter que l’électrique sera au coeur des nouvelles aventures de Michel Vaillant, la BD-culte du sport automobile : Le prochain album, “ Renaissance “, sortira en juin 2016 et aura pour cadre… le Paris ePrix!

Michel Vaillant BD Formule E Paris

Pour en savoir plus sur la Formule E : Formule e : l’automobile nouvelle formule ?
La communication de la Formule E

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*