Les anciens sportifs reconvertis dans le poker

Le nombre d’anciens sportifs reconvertis dans le poker n’est pas négligeable. De là à penser que le poker est un sport, il n’y a qu’un pas. Il est en tout cas démontré que la concentration est absolument nécessaire pour mener une main au bout lorsque l’on se lance dans des tournois d’importance. Et qui mieux que les sportifs sont capables d’une telle concentration ?

Entraînés à se focaliser sur leur sport, doués d’un esprit de compétition hors du commun, habitués aux poussées d’adrénaline et capables d’observer l’attitude d’un adversaire, les sportifs de haut niveau ont un mental particulièrement adapté au poker. Pas étonnant donc que nombreux sont ceux qui – après leur carrière de sportif – se recyclent en joueurs de poker professionnels, espérant un retour sur investissement. Et ils s’en sortent plutôt bien.

Quelques exemples sont édifiants, jugez plutôt. Mueller, hockeyeur, Cascarino, Dhorasoo ou Brolin, footballeurs, Hansen, Becker, Antonius ou Benyamine, tennismen ont parfaitement réussi leur reconversion. Idem pour la hockeyeuse néerlandaise de Melo qui commence à se faire une réputation au poker. Et cela ne doit rien au hasard. Ces sportifs retraités ont préféré opter pour les tables de poker plutôt que pour les terrains de pétanque ou de golf. Pétanque et golf sont également des sports, mais n’apportent sans doute pas les mêmes sensations aux anciens sportifs de haut niveau que ne le fait le poker. Il est en tout cas prouvé que ces As du sport sont – pour beaucoup – des joueurs hors norme. Self contrôle, excellente capacité d’adaptation à une situation de rivalité sont des qualités indispensables dont les sportifs peuvent se prévaloir. Et ils s’en servent !

Les médias n’hésitent pas à utiliser l’image d’anciens sportifs reconvertis dans le poker. Les sites de Poker eux-mêmes font appel à des élites du sport pas tout à fait retraités pour faire de la publicité pour le poker, notamment afin de jouer au poker gratuitement en ligne . Chabal, rugbyman, en est un parfait exemple.

Il n’y aurait rien d’étonnant à ce qu’il devienne aussi un jour un champion de poker…

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*