L’Assemblée Nationale crée le statut de « Sportifs Professionnels Salariés »

Aujourd’hui selon le rapport du juriste du sport Jean-Pierre Karaquillo, 5 000 des 6 500 sportifs de haut niveau français ne sont pas salariés d’une entreprise, ce qui rend leur couverture sociale extrêmement précaire en cas d’accident ou de blessure sportive.

Une situation que souhaite faire évoluer l’Assemblée Nationale en votant mardi 9 Juin au matin, la proposition de loi «protéger les sportifs de haut niveau et professionnels et sécuriser leur situation juridique et sociale».

Pour la majorité des sportifs de haut niveau, gagner des médailles ne permet pas toujours de vivre de son sport, pour preuve, les chiffres des rapports officiels du Ministère des Sports annoncent que 40% des sportifs de haut niveau vivent avec moins de 500 euros par mois, et se retrouvent parfois contraint de demander une couverture CMU, ou de s’inscrire à la FAC pour être couvert socialement.

Des situations que le texte de loi devrait faire disparaître. En effet, les députés ont voté à l’unanimité pour la création d’un statut de sportif professionnels salariés, qui prévoit un CDD spécifique pour les athlètes. Aussi, une assurance accident professionnelle pour la pratique sportive devra être contractée par les fédérations, pour les athlètes membres des programmes haut niveau.

Une bonne nouvelle pour le développement du sport et surtout des sportifs français, comme le dit si bien Marie Martinod Championne de ski freestyle sur son compte Facebook : « Après avoir été auditionnée par le ministère jeunesse et sport, comme plusieurs autres sportifs, cet automne, la Bonne Nouvelle tombe ! »

11157404_784320668330253_5921796597520407880_o

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*