Le magazine The Running Heroes Society est sorti !

La presse papier accueille un nouveau venu : The Running Heroes Society. Ce magazine s’adresse aux amateurs de running, qui est devenu un véritable phénomène de société.

The Running Heroes Society est né de la collaboration entre le groupe So Press et la start-up Running Heroes. Ce magazine aborde le sujet du running sous un angle nouveau et décalé. Dans le premier numéro de ce semestriel, des sujets comme « les dessous du footing Sarko/Villepin », « les coureurs insomniaques », un reportage en Chine sur ceux qui courent à reculons, etc, sont abordés. Alors que So Press apporte son savoir-faire journalistique, Running Heroes met à disposition sa communauté toujours grandissante de runners.

the-running-heroes-society

« A l’origine de ce projet, l’envie d’imposer notre vision du running. Celle que nous partageons avec notre communauté de runners depuis plus 2 ans, qui regorge d’histoires inspirantes, loin des plans d’entraînement que nous sert la presse running traditionnelle. Un magazine pour rêver, pour se marrer, pour s’instruire, pour découvrir des légendes comme d’illustres anonymes. En somme, un magazine que l’on a VRAIMENT envie de lire et que l’on garde fièrement dans sa bibliothèque. C’est tout naturellement que nous nous sommes tournés vers So Press pour travailler à un nouveau titre de presse qui aie du caractère, comme tous ceux de la famille So Press », explique Boris Pourreau, PDG et co-fondateur de Running Heroes.

Franck Annese, PDG et co-fondateur de So Press a déclaré : « On a toujours raconté, le football, le rugby et le cyclisme – respectivement So Foot, Tampon et Pédale! – avec un pas de côté. Pour le running, ça nous amusait de le faire avec un point de côté : on s’est attaché à raconter les petites histoires qui font la grande, et avec Running Heroes, on est heureux de ce premier numéro qui nous ressemble…»

Ce magazine est disponible en kiosque et sur abonnement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*