Pacte de Performance : un an après, où en est-on ?

La nouvelle année approche à grands pas et 2016 est synonyme de Jeux Olympiques et Paralympiques de Rio. Afin d’aider les sportifs français dans leur préparation, le Pacte de Performance a été mis en place par le Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports il y a un an.

Le Pacte de Performance est un moyen d’aider les sportifs peu médiatisés mais qui ont des chances de médaille à financer leur préparation pour les Jeux Olympiques 2016. Thierry Braillard, Secrétaire d’Etat aux Sports, soutient le projet et souhaite apporter des conditions optimales aux sportifs de haut niveau. C’est le 2 décembre 2014 que Thierry Braillard et François Hollande ont lancé le Pacte de Performance pour aller en ce sens.

Le Pacte de Performance est un engagement mutuel des sportifs, de l’Etat et d’entreprises afin de rendre chacune des parties gagnantes. Un an après son lancement, où en est cette initiative ?

Au total, ce sont 80 entreprises qui se sont prises au jeu, des PME, des start-ups mais aussi de très grandes entreprises. Parmi elles, la FDJ, Go Sport, la RATP, The Walt Disney Company, Coca-Cola, Eventeam, Dailymotion, etc… Ces entreprises engagées ont 2 choix : signer un contrat d’image avec un sportif (66 % des contrats) ou un contrat de travail en proposant des horaires aménagés pour une préparation sportive optimale et une reconversion professionnelle après la carrière sportive (34 % des contrats).

Les 144 sportifs qui profitent de cette initiative sont issus des 2/3 des fédérations sportives françaises représentées aux Jeux Olympiques. Parmi eux, 19,4 % sont des athlètes handisport et 41 % des sportifs sont des femmes, ce qui montre l’engouement des entreprises pour le sport féminin. Pierre-Antoine Bosse (athlétisme), Audrey Merle (triathlon), Arnaud Assoumani (athlétisme handisport), Samir Ait Said (gymnastique), Automne Pavia (judo), etc, font partie de ces athlètes engagés dans le Pacte de Performance.

Le Pacte de Performance permet aux entreprises de mobiliser l’interne, de pouvoir utiliser l’image du sportif ou encore de profiter de ses capacités s’il est intégré en tant que collaborateur. Elles s’engagent aux côtés des sportifs et mobilisent leurs collaborateurs autour d’un projet fédérateur : une chance de médaille aux Jeux Olympiques et l’opportunité de voir son athlète représenter la France aux yeux du monde entier et ce, un peu grâce à elles ! Et le rôle de l’Etat dans tout ça ? C’est lui qui met en relation les athlètes et les entreprises, il accompagne également ces dernières pendant toute la durée du partenariat.

En résumé, le Pacte de Performance a réussi à engager de nombreuses entreprises aux côtés de sportifs de haut niveau qui en ont besoin. Tous ne sont pas des super stars, cette aide financière leur permet de vivre de leur discipline et de se préparer au mieux pour la compétition sportive la plus prestigieuse : les Jeux Olympiques et Paralympiques.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*