Quand un site Internet prend contrôle d’un club de football

Les internautes anglais vont peut-être marquer l’histoire du football. Je m’explique.

Le site MyFootballClub.co.uk propose pour la première fois au monde de prendre le contrôle d’un club de football professionnel. Chaque membre inscrit verse £35 (=50€) et la totalité de l’argent déposé servira à acheter des parts dans un club de foot anglais. A l’heure actuel, ce sont près de 53,000 personnes qui se sont inscrites sur ce site, ce qui équivaut à près de £1,375,000 (près de 2 millions d’euros) disponibles. En cas de rachat d’un club, chaque membre aura son mot à dire dans la composition de l’équipe, la politique de recrutement et l’administration générale du club. Les membres votent alors pour un club à acheter et le club qui montre le plus de potentiel saura choisi. Dans le top 10 des votes, on retrouve des clubs prestiieux comme Arsenal, Liverpool ou encore Manchester United mais aussi des plus petits clubs comme Halifax Town, Accrington Stanley ou Ebbsfleet United.

Myfootballclub
Certains clubs ont approché les dirigeants du site myfootballclub.co.uk car la somme disponible n’est évidemment pas négligeable pour des clubs de division inférieure. Mais la grande nouvelle vient d’être annoncée. MyFootballClub.co.uk va racheter des parts dans un club. Et c’est le club d’Ebbsfleet United, arrivé en tête des votes, qui va être à présent contrôler par près de 20,000 internautes qui se sont engagés à investir la somme de £700,000, dans ce club de Blue Square Premier (5ème division), situé près de Londres. Les membres de MyFootballClub.co.uk auront l’oppotunité dans le futur de prendre totalement possession du club et ce pour un prix fixé à l’avance.

Avec ce site Internet, on découvre qu’il existe une nouvelle manière de financer des clubs de division inférieure et il semblerait que cela soit viable comme l’annonce Dan Jones, partner chez Deloitte et éditeur de la Revue Annuelle des Finances du Football. Cela va certainement donner des idées à d’autres petits clubs de sa Majesté voire dans d’autres pays européens peut-être. Un nouveau business model donc pour les clubs qui permet de faire participer les fans à la gestion du club (peut-être à risque selon moi) mais surtout qui table sur la ferveur populaire de ce sport qu’est le football pour attirer de nouveaux fonds qui peuvent être tant utiles pour certains clubs.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*