Revue de presse #4

Voilà la première revue de presse de 2009: 

La Société Générale continue dans le sponsoring: malgré une année 2008 très difficile à cause de l'affaire "Kerviel" et de la crise des subprimes, la Société Générale a décidé de maintenir son engagement dans le sport en renouvellant ses contrats, notamment ceux avec la Fédération Française et la Ligue Nationale de Rugby et la Fédération Française de Golf, les 2 territoires majeurs du portefeuille sponsoring de la banque, portefeuille estimé à 14 millions d'euros annuels.

Barack Obama inspire la FFF: L'investiture de Barack Obama a donné des idées à la FFF et Hémisphère Droit, son agence de communication. En effet, un spot de pub a été créé pour l'occasion et qui a pour objectif de sensibiliser et rassembler les français derrière l'équipe de France lors des prochains matchs de qualifications pour la Coupe du Monde 2010. La vidéo commence en posant une question simple: "La France peut elle se qualifier pour la Coupe du Monde 2010?" et les supporters y répondent en reprenant le slogan utilisé par Barack Obama et ses fidèles: "Yes We Can". Belle initiative mais un rendu très pauvre et une réalisation un peu à la va-vite… et surtout pourquoi Domenech est-il le seul à parler en français dans la vidéo?? La preuve en vidéo…

Du rififi à Manchester United: AIG, sponsor maillot du club de Cristiano Ronaldo, ne renouvellera pas son partenariat, les conséquences de la crise financière étant l'une des principales raisons de ce choix. Face à ce manque-à-gagner de près de 100 millions d'euros, les dirigeants du club se sont rapidement mis à prospecter et la confiance règne du côté d'Old Trafford au vu des dernières déclarations dans la presse. En effet, l'aura du club et le récent deal signé avec le fabricant de montre Suisse Hublot indiquent que le club entraîné par Sir Alex Ferguson reste toujours une valeur sure. A l'heure actuelle, les dirigeants du club semblent se tourner vers le Moyen Orient et plus particulièrement le groupe Sahara, sponsor de l'équipe indienne de cricket.

Le mercato des nageurs: C'est la période des transferts de joueurs dans le monde du foot mais aussi celui des nageurs français. Hugues Duboscq, le double médaillé de bronze à Pékin, vient de signer chez adidas, choix surprenant quand on sait qu'il était sous contrat avec Speedo, le #1 de la natation grâce en partie à sa combinaison, la LZR Racer. On pourra voir Duboscq en adidas dès le 6 février prochain à Bordeaux. Entre temps, le fer de lance de la natation française, Alain Bernard, a signé lui chez Arena, éclipsant totalement Laure Manaudou qui, d'ailleurs, vient d'annoncer un terme à sa saison. Selon Nicolas Préault, le directeur général d'Arena France, l'entreprise est actuellement en train de mener des discussions pour rompre le contrat avec Manaudou, tout un symbole pour celle qui venait de signer une prolongation jusqu'en 2011. 

BNP communique aux Etats-Unis via le sport: BNP Paribas vient de renforcer son portefeuille sponsoring et pas de la plus petite des façons puisque la banque devient le sponsor principal du tournoi masculin d'Indian Wells, considéré comme le plus grand tournoi de tennis après les 4 épreuves du Grand Chelem. BNP Paribas reprend aussi le naming du tournoi, qui s'appellera désormais le "BNP Paribas Open", pour un deal avoisinant les 10 millions d'euros sur 5 ans. Jouissant d'une exposition importante (diffusion dans près de 21 pays), le tournoi permettra à la banque française de renforcer sa légitimité dans le tennis d'une part mais surtout de faire connaître le nom du groupe en ajoutant la signature "Groupe BNP Paribas", sous la marque Bancwest Corporation, filiale américaine du groupe, qui sponsorise le tournoi WTA de Stanford.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*