Comment Steve Jobs a révolutionné le monde du sport

Steve Jobs n’est plus.

Mais les idées et innovations technologiques qu’il a conçues pour Apple ont changé nos modes de consommation et ont changé le monde du sport.

L’explosion du marché des applications mobile grâce à l’iPhone et l’ouverture de l’App Store ont permis aux franchises de jeux vidéos comme FIFA, Madden NFL ou encore Tiger Woods de devenir de vrais succès et cash machines pour son développeur, EA Sports et plus spécifiquement sa division mobile, EA Mobile, en pleine croissance. De plus, si nous parlons maintenant de « deuxième écran » dans le sport, c’est sans doute l’iPhone qui a lancé cette nouvelle tendance puisque le smartphone d’Apple est devenu très rapidement le dépositaire des données et statistiques liées aux matchs pour le fan de sport

L’avénement de l’iPod comme compagnon musical de chacun a permis à Apple de toucher une cible de choix, les runners/joggers en développant des produits spécifiques comme les écouteurs et les brassards de sport.

Mais de très loin, la plus grande contribution de Steve Jobs au monde du sport est sans aucun doute le partenariat entre Nike et Apple et le lancement de la gamme de produit Nike+ qui, en Juin 2006, a révolutionné la pratique du running pour toujours et a permis aux deux marques de faire grandir et fidéliser leurs communautés respectives. Même si Steve Jobs a continué à porter ses maintenant traditionnelles New Balance 991, c’est bien avec Nike qu’Apple a réussi à devenir une marque crédible dans le monde du sport, répondant à une vraie demande et par dessus tout forçant toute l’industrie à développer des produits similaires pour ne pas être à la traine (cf. Samsung & adidas pour le lancement de miCoach)

Et maintenant, l’iPad, la tablette intuitive d’Apple, a elle aussi commencé à faire son trou dans le monde du sport puisque nous voyons de plus en plus des entraineurs ou des joueurs (aux Etats-Unis surtout) se préparer pour les matchs avec ce nouvel outil, que ce soit pour visionner les matchs de leurs adversaires ou simuler les tactiques et analyser les chiffres des matchs. Et Dieu sait les possibilités que nous offre l’iPad pour les fans dans les stades…

Pour terminer, comment ne pas parler de la publicité pour Macintosh durant le SuperBowl en 1984 qui a, à sa manière, aussi révolutionné le monde du sport. Allant à l’encontre de son board, Steve Jobs donna le feu vert pour la diffusion d’une publicité de 30 secondes, jouant sur les codes du livre de George Orwell, 1984. Un film publicitaire unique à l’époque qui depuis est devenu une icône du Superbowl, montrant à tout le monde de la com et de la publicité qu’il est possible de lancer son produit durant un événement sportif majeur. Depuis, les pubs du SuperBowl font entièrement partie du match et se vendent à 115 000 dollars la seconde.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=OYecfV3ubP8[/youtube]

Steve Jobs n’est plus physiquement là mais comme le disaient certains sportifs sur Twitter, il restera « le Léonard de Vinci du XXIème siècle ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*