Les taxis G7 prennent les couleurs du Paris Saint-Germain

Taxis G7 Paris Saint-Germain

Dès ce vendredi 18 novembre et jusqu’au 31 décembre, onze taxis de la plate-forme G7, partenaire du Paris Saint-Germain depuis le milieu de la saison dernière, arborent les couleurs du club. Ces onze véhicules portent tous le nom d’un joueur parisien, le #OnzeG7PSG. On a ainsi la voiture « Thiago Silva », « Areola », « Verratti » ou encore « Cavani », écrit en grosses lettres sur le pare-brise arrière.

Taxis G7 et son agence BETC Shopper ont bien évidemment averti le Paris Saint-Germain mais n’ont pas suivi à la lettre la tactique et l’organisation de jeu d’Unaï Emery puisque Thomas Meunier a en effet pris la place de Serge Aurier et Javier Pastore celle de Blaise Matuidi. «A titre personnel, je suis un grand fan de Matuidi. Mais Pastore est aussi un très grand joueur », sourit Nicolas Banchet, directeur général délégué de G7. Le club a bien évidemment été mis au courant mais n’a pas réagit à cela.

Sur les 11 chauffeurs, deux sont des femmes. L’une est au volant du véhicule « Cavani », l’autre de celui d’« Aréola ».

« J’ai aussi joué un peu au football quand j’étais gamine et j’étais parfois gardienne », sourit Hanane dont la voiture stickée tout en vert comme le maillot du jeune portier international français, est en circulation depuis quelques jours. « Dans la rue, on n’arrête pas de me regarder, on me prend en photo. Ca intrigue beaucoup.»

«L’objectif de cette opération est évidemment de rendre visible notre partenariat avec le PSG et de s’inscrire comme une marque dynamique. Il s’agit d’une action assez inédite et spectaculaire, » explique Nicolas Banchet. « On le fait aussi pour nos chauffeurs. Cela les rend fiers. Et il y a également un jeu-concours pour nos clients pour gagner des places et des cadeaux.»

Samedi après-midi, ces 11 taxis défileront des Champs-Elysées jusqu’au Parc des Princes où le PSG reçoit Nantes à 17 heures. Les fans parisiens pourront aussi apercevoir et/ou prendre ces véhicules les soirs de match aux abords du stade. Autrement, il faudra avoir beaucoup de chance pour en trouver un par hasard. « Ils vont être en circulation pendant six semaines et ont pour mission d’être le plus visible possible, précise le directeur général délégué. Mais il s’agit de 11 véhicules sur une flotte de 8000. Cela me paraît compliqué d’essayer d’en réserver un en particulier pour une course. »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*