Toyota continue avec Panasonic et dévoile sa nouvelle Formule 1

Alors que la revue de presse du 07/12/2009 vous annonçait le retrait d'Honda de la Formule 1 ainsi que le début des problèmes économiques pour ce sport, il semblerait que les bonnes nouvelles s'enchaînent.

 

Après McLaren et Ferrari qui ont signé de nouveaux accords de sponsoring avec Lenovo et Tata, c'est au tour de l'écurie Toyota d'annoncer la poursuite de son partenariat avec Panasonic. 

En effet, la marque japonaise a annoncé qu'elle allait continuer sa collaboration avec l'écurie de Jarno Trulli et Timo Glock jusqu'à la fin de la saison 2012, soit une prolongation de contrat de 3 ans. Présent depuis 2002 et le début de l'écurie, Panasonic tient à démontrer son engagement en Formule 1, terrain qui devient de plus en plus stratégique pour ce producteur de produits électroniques de grande consommation puisque son rival direct, LG Electronics a signé avec le Formula One Group pour devenir fournisseur officiel du championnat du monde.

Malgré cette annonce, cela n'a pas empêché l'entreprise suisse Crédit Suisse d'annoncer son retrait de l'équipe BMW-Sauber et par ce fait du monde de la Formule 1. Partenaire de l'écurie depuis 2001 et encore plus lors du rachat en 2005, Crédit Suisse a décidé de recentrer ses activités sponsoring sur des partenariats plus régionaux et locaux et non plus sur des plateformes de sponsoring sportif comme la Formule 1.


Toyota en a aussi profité pour sortir sa nouvelle voiture, la TF109
, et de manière originale à travers un dispositif internet, via le site http://www.tf109premiere.com. Le site Internet reprend les codes d'un site Internet de film avec une charte graphique travaillé spécialement pour l'occasion qui donne l'impression qu'on a affaire à la sortie d'un film avec une affiche, un making off, une bande annonce (mettant en avant le claim "It's Time To Win"), des interviews avec l'équipe, etc.

Espérons que cette année, Toyota arrivera à se mettre en avant sur les pistes de Formule 1 et honorera comme il se doit son statut de numéro 1 mondial des constructeurs automobiles.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*