Le Village Olympique de Londres 2012 déjà vendu

Les Jeux Olympiques de Londres 2012 auront lieu dans 350 jours mais cela fait maintenant plusieurs années que le peuple anglais se demande ce que le pays va faire des installations construites pour accueillir l’événement majeur du sport mondial. Outre le Stade Olympique qui accueillera le club de West Ham United après les J.O., l’interrogation subsistait pour le Village Olympique.

Le voile a été levé aujourd’hui puisque l’Olympic Delivery Authority, la structure en charge de la construction et maintenance des installations olympiques, vient d’annoncer un contrat avec Delancey et Qatari Diar, une entité controlée par la Qatar Investment Authority controlée par le Sheik Hamad bin Jassim bin Jabr Al Thani, lui même premier ministre du Qatar.

Ce contrat, valorisé à 557 millions de livres (636 millions d’euros, soit 14,7 Pastore), permettra donc à la joint venture de transformer le village olympique en un complexe immobilier de 1 439 maisons avec un potentiel de 2 000 maisons supplémentaire avec l’achat de 6 ilôts supplémentaires. Pour info, l’ODA a déjà vendu l’équivalent de 1 379 maisons en 2009 à Triathlon Homes contre 239 millions de livres soit 273 millions d’euros (6,35 Pastore). Le Village Olympique ayant coûté plus d’1 milliard de livres à la construction, l’ODA s’en tire bien avec une offre largement supérieure à celle reçue en 2009 qui s’élevait à 324 millions de livres pour les 1 439 maisons. De plus, le montage financier permettrait aux autorités publiques de bénéficier d’une partie des bénéfices des ventes des maisons, ce qui valorisera encore plus la vente du Village Olympique. Néanmoins, le contribuable anglais aura quand même financé de sa propre poche le Village Olympique à hauteur de 100 millions d’euros minimum…

Maintenant, reste à voir ce que les Qatari et Delancey vont faire de ce futur lieu mythique de Londres mais cet acte montre à nouveau la place du sport et du marketing sportif dans la stratégie de communication internationale du Qatar.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*